Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Théo Fages, capitaine du XIII de France : "Fier de notre performance"

vendredi 3 novembre 2017 à 14:23 Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon

L'équipe de France de rugby à XIII n'a pas pu réaliser d'exploit contre l'Australie ce vendredi. La défaite 52 à 6 est lourde mais le capitaine Théo Fages est fier de la prestation des siens contre la meilleure équipe du monde.

Théo Fages, capitaine des Bleus
Théo Fages, capitaine des Bleus - Neko Grouch

Perpignan, France

France Bleu Roussillon : La défaite est bien sûr lourde, mais y-a-t-il une certaine fierté concernant la prestation de votre équipe ?

Théo Fages : Oui, c'est sûr. Face à la meilleure équipe du monde, on savait que ce serait difficile. Le score est lourd : 52 points c'est beaucoup, mais l'effort des joueurs a été un gros point positif. On leur a tenu tête pendant une mi-temps et on est fier de notre performance.

FBR : Pour vous, était-il possible de faire mieux encore ou cette équipe est-elle beaucoup trop forte pour vous ?

TF : On aurait pu faire mieux, bien sûr, et notamment en défense : on a pris essai sur essai par moments et on n'a pas le droit alors qu'on les tient bien. Il y a des choses qu'on peut mieux faire. On a résisté en première mi-temps, mais en deuxième c'était trop dur physiquement et on a craqué. Bien sûr, on aurait pu faire encore mieux, mais de là à dire qu'on aurait pu les battre, il y a quand même une grosse marge.

"On devra faire le match parfait contre les Anglais"

FBR : Qu'est ce qui vous sépare vraiment encore d'une équipe comme l'Australie ?

TF : La condition physique est, bien sûr, l'élément le plus important. Après, il y a beaucoup de choses entre les gabarits, la vitesse de jeu et d'exécution. Tout est très rapide. Quand on joue contre les Australiens, tout va très très vite. On a une équipe encore très jeune face à cette équipe qui est très expérimentée. On voit aujourd'hui Cameron Smith qui disputait son 36e match consécutif avec l'Australie. Ils ont une expérience énorme que l'on n'a pas encore en équipe de France. On a une moyenne d'âge de 23 ans et personne de l'équipe n'avait encore joué face à l'Australie . Ça fait aussi la différence.

FBR : Vous pouvez encore vous qualifier pour les quarts de finale en battant l'Angleterre. Il faudrait un exploit. Faut-il y croire ?

TF : On sait qu'on n'a plus le choix. On doit gagner si on veut se qualifier. Il va falloir travailler dur cette semaine, mais il y a eu du progrès depuis le début de la compétition donc on espère qu'il va encore y en avoir. On va récupérer un peu, on va partir sur Perth et on aura une semaine pour bien préparer ce match.

Tout est possible, on va jouer pour gagner, surtout dans une compétition comme ça. On va travailler dur et si on améliore notre performance d'aujourd'hui, il y a un coup à faire. Il faudra sortir le match parfait, on devra tous se serrer les coudes comme on l'a fait aujourd'hui et être encore plus performants en attaque et en défense. Si on fait notre meilleur match, pourquoi pas.