Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Thomas Bosc (Dragons Catalans) : "Rebondir rapidement après le non-match à Saint-Helens"

-
Par , France Bleu Roussillon

Après la grosse défaite à Saint-Helens, les Dragons catalans ont passé une semaine en Angleterre pour préparer au mieux le match de ce vendredi soir à Hull (à suivre dès 20h15 sur France Bleu Roussillon). Pour l'entraîneur Thomas Bosc, son équipe a toutes les cartes en main pour faire un bon match.

Thomas Bosc et les Dragons catalans
Thomas Bosc et les Dragons catalans © Maxppp - Michel Clementz

Perpignan, France

C'est une habitude chaque saison, les Dragons ont passé une semaine en Angleterre. Après la grosse défaite contre Saint-Helens (50 à 14), les Dragons n'ont pas pris l'avion et sont restés, entre eux, outre manche avant d'affronter Hull FC, ce vendredi soir (20 h 45). Pour l'entraîneur Thomas Bosc, une réaction et un résultat sont nécessaires.

France Bleu Roussillon : En quoi cette semaine en Angleterre vous a-t-elle fait du bien ?

Thomas Bosc : On a l'habitude de rester en Angleterre quand on joue le dimanche et cinq jours après le vendredi. Ça nous évite déjà de faire un trajet, on en fait assez dans une saison. Ça permet de rester ensemble, surtout après une défaite. Ce match de Saint-Helens a montré qu'on n'arrivait pas à enchaîner les bonnes performances, on n'arrive pas à être constants. Cette semaine a été intéressante pour le groupe et doit nous permettre de rebondir. On a fait beaucoup de récupération et pas beaucoup d'entraînements. On a fait deux séances (mercredi et jeudi matin). C'est bien de rester ensemble, c'est toujours intéressant, c'est bien de pouvoir sortir un peu et de profiter de moments entre eux hors rugby, de sortir un peu, d'aller en ville. Ils peuvent faire ça ensemble à l'inverse de quand ils sont à Perpignan.

FBR : Un match périlleux vous attend à Hull, comment l'appréhendez-vous ?

TB : Il faut gagner. Il faut qu'on rebondisse rapidement après ce non match à Saint-Helens. Ca va être un bon test car Hull FC est dans une forme exceptionnelle. Ca va être un bon challenge à relever. On a bien dit les choses au groupe et on a montré les vidéos. Les joueurs sont prêts.

FBR : Il y trois semaines, vous aviez perdu de manière très frustrante contre Hull FC et ce sont des retrouvailles rapides, ce match à Brutus est-il un levier de motivation pour les Dragons ?

TB : Ce match reste vraiment dans les têtes. Tout le monde était très déçu. On avait fait de belles choses pendant 80 minutes et donc à nous de les renouveler ce vendredi soir face à cette même équipe .

FBR : Au niveau de l'effectif, comment se porte-t-il physiquement ?

TB : On a encore perdu trois joueurs sur KO qui ne peuvent pas jouer (Edwards, Simon, Mead). Ça fait beaucoup de casse. Benjamin Jullien et Lewis Tierney n'étaient pas au mieux cette semaine, Mickaël Goudemand non plus. On a eu pas mal de bobos. Ca fait partie du rugby. Les joueurs ont tout fait pour récupérer le plus rapidement possible et avec la présence des kinés sur place, ça a largement favorisé tout ça.

FBR : Donc pas d'excuse pour ce match à Hull FC, vous jugez avoir toutes les cartes en main...

TB : On ne va pas chercher d'excuse. On va là-bas pour gagner bien évidemment. Il y aura 17 joueurs sur le terrain avec beaucoup d'envie.

Choix de la station

France Bleu