Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tom Ecochard à l'ouverture pour relancer l'USAP

-
Par , France Bleu Roussillon
Perpignan, France

Dimanche contre Colomiers, Tom Ecochard débutera la rencontre avec le 10 dans le dos. A l'ouverture, l'USAP a de la casse avant ce match déjà capital !

Tom Ecochard à l'ouverture face à Colomiers
Tom Ecochard à l'ouverture face à Colomiers © Maxppp - Maxppp

Pénurie de 10 ! A ce poste, la concurrence pouvait être rude en début de saison mais la malchance a fait que les ouvreurs se sont blessés les uns après les autres. 

Enzo Selponi est en reprise après plus de deux mois d'absence. Mathieu Bélie ne reprendra qu'en janvier. Idem pour Tommy Allan (adducteurs) et même pour le jeune Romuald Seguy. Quatre ouvreurs sur le carreau !

De manière inédite, le centre Lifeimi Mafi avait occupé ce poste plus de 70 minutes à Carcassonne et avait même commencé avec le 10 dans le dos à Bourgoin. Même sort désormais pour Tom Ecochard, ouvreur de circonstance en deuxième mi-temps à Tarbes, il endossera ce numéro maudit ce dimanche contre Colomiers.

La saison dernière, Tom Ecochard était rentré plusieurs fois à l'ouverture en cours de match et notamment en fin de saison. C'est un poste qu'il connaît et il s'apprête à relever le défi dans ce match très important pour l'USAP.  Entretien.

"Je n'ai aucune appréhension de commencer à l'ouverture."

France Bleu Roussillon : L'USAP est-elle déjà clairement sous pression pour cette réception de Colomiers ?

Tom Ecochard : Oui, il y a un brin de pression, il faut qu'on rebondisse. Colomiers nous avait déjà posé des problèmes en match amical en début de saison. On sait qu'on est attendu mais on n'a pas le choix il faut prendre quatre points. Pour retrouver notre jeu, il ne faut pas se poser de questions, il faut mettre les deux ingrédients indispensables au rugby (combat et agressivité). Après on proposera du rythme et on mettra du jeu s'il le faut mais avant tout il faut mettre les choses importantes en premier.

Tom Ecochard : "Il faut qu'on rebondisse"

FBR : Que vous inspire ce poste de demi d'ouverture ?

TE : J'ai pas mal suppléé à ce poste depuis quelques temps. Aujourd’hui, il manque quelques joueurs, je vais donc démarrer en 10. À l'image de l'équipe, je ne me pose pas de questions. Je me sens à l'aise, j'ai pas mal joué à l'ouverture en jeunes à Narbonne, en espoirs avec l'USAP aussi il y a trois ans. La saison dernière, j'ai fait office de 10 à plusieurs reprises, que ce soit en demi-finale, à Agen ou contre Albi. Je ne vais pas dire que je commence à m'y habituer mais j'ai un peu plus de repères.

Tom Ecochard à l'entraînement
Tom Ecochard à l'entraînement © Radio France - Cyrille Manière

FBR : Est-ce un poste où vous prenez beaucoup de plaisir ?

TE : Oui, j'y prends du plaisir : il y a plus d'espace, il y a plus de vitesse, c'est plus facile pour exploiter les brèches. Mais, comme en neuf, on dépend beaucoup du rôle du paquet d'avants. On verra les ballons qu'on aura, mais on ne fera pas n'importe quoi. Je vais devoir bien alterner et bien aiguiller l'équipe.

"Quand 90% du public siffle, c'est bien qu'on le mérite ! A nous de nous faire pardonner."

FBR : Et pour votre titularisation à l'ouverture, avec David Skrela vous devriez avoir un sacré client face à vous...

TE : C'est un joueur qui a eu une très belle carrière. Il nous a fait rêver que ce soit avec les Bleus ou le Stade Toulousain. C'est un très bon joueur, mais on commence à avoir un peu d'expérience donc ça devrait aller. C'est toujours plaisant de jouer face à un joueur comme David Skréla.

FBR : Donc aucune appréhension avant ce match avec le 10 dans le dos ?

TE : Non, aucune. Je n'ai pas d'appréhension, je sais que le stade sera derrière nous et derrière moi.

Tom Ecochard : "Pas d'appréhension"

FBR : Si vous en parlez, c'est que vous savez que l'USAP a beaucoup à se faire pardonner et vous avez encore en mémoire la réaction du public après votre défaite contre Montauban...

TE : Oui on accepte quand le public est en colère et nous siffle. Quand 90% du public siffle c'est bien qu'on le mérite. Quand on ne respecte pas le maillot, qu'on ne met pas l'engagement qu'il faut et qu'on perd à domicile en ne faisant même pas illusion, on mérite la sortie qu'on a eu il y a trois semaines. A nous de nous faire pardonner, c'est bien beau de parler mais il va falloir régler ça dimanche.

Tom Ecochard : "Quand 90% du public siffle c'est bien qu'on le mérite"

L'avis de François Gelez

"Tom a fait une très bonne deuxième mi-temps à Tarbes. Il a amené de la vitesse et du punch, on en avait manqué en première mi-temps. Je ne suis pas inquiet même si ce n'est pas son poste d'origine, il a quand même couvert ce poste sur toute la fin de saison dernière. Il était remplaçant à ce poste et a donné satisfaction à chaque fois qu'il est rentré. il amène une énergie positive à chaque fois et je suis impatient de le voir même si ce n'était pas prévu de voir Tom débuter à l'ouverture, tout comme ce n'était prévisivle que Lifeimi Mafi débute aussi en 10 à Bourgoin. "

Choix de la station

À venir dansDanssecondess