Rugby DOSSIER : Toute l’actualité du Top 14

Top 14 - 1ère journée : le Racing 92 et Toulon tombent d'entrée, le Stade Français cartonne, Toulouse débute bien

Par Germain Arrigoni, France Bleu samedi 20 août 2016 à 3:00 Mis à jour le dimanche 21 août 2016 à 22:35

Blair Connor freine le Racingman Marc Andreu
Blair Connor freine le Racingman Marc Andreu © AFP - NICOLAS TUCAT

Le Racing 92, champion en titre, s'est incliné sur la pelouse de l'UBB tout comme Toulon à Bayonne dimanche en clôture de la 1ère journée du Top 14. Le Stade Français a écrasé Grenoble, Toulouse s'est offert Montpellier et Clermont a été tenu en échec à La Rochelle.

Programme et résultats de la 1ère journée 

Le Racing 92 et Toulon tombent d'entrée 

Dans un match sans essai, le champion en titre le Racing 92 est tombé pour l'ouverture du Top 14, samedi dans l'antre de Bordeaux-Bègles (15-9). Le Racing, qui étrennait son Brennus, a compris d'entrée qu'il a désormais un statut un défendre et une étiquette +équipe à battre+ collée au corps. Sans réelle percussion offensive, il n'empoche même pas le bonus défensif et devra se ressaisir rapidement avec la réception du promu Lyon. Après deux saisons consécutivement terminées à la 7e place, les Bordelo-Bèglais veulent cette année goûter au parfum des phases finales et cette victoire sur le champion, avec de belles intentions, a de quoi lui donner l'élan nécessaire.

Pour son retour dans l'élite, Bayonne s'est offert Toulon (28-23) grâce à trois essais. Le RCT repart avec le point du bonus défensif.

Opération rachat lancée par le Stade Français

Après un dernier exercice galère, le Stade Français a lancé sa reconquête par une victoire à domicile maîtrisée face à Grenoble (54-20), samedi lors de la 1re journée de Top 14. Il ne s'agit que d'une victoire à domicile, mais les Parisiens connaissent trop bien l'importance de bien débuter à la maison afin de ne pas se retrouver d'emblée sous pression: l'an dernier, leur défaite contre Toulon dès leur deuxième match à domicile (16-20) avait ainsi plombé leur saison achevée par une piteuse 12e place dans la foulée de leur titre de champion de France. Ils ne vont donc pas cracher sur ce succès face au FCG, qui était venu s'imposer à Jean-Bouin les deux dernières saisons.

La Rochelle et Clermont dos à dos

La Rochelle, en difficulté face au réalisme initial de Clermont, a fait jouer sa puissance pour revenir et décrocher un nul logique (30-30), samedi soir, à domicile, en ouverture du Top 14. Les Maritimes redoutaient cette entame de saison chez eux, face à l'ASM, souvenir de la déculottée administrée par les Auvergnats à la même époque la saison dernière (6-44). Est-ce la raison pour laquelle ils ont failli en début de rencontre, à commencer par le nouvel ouvreur James, transfuge du pays des Volcans, qui a passé un sale premier acte ?

Toulouse réussit ses débuts, Montpellier moins

Dans un duel de prétendants au Brennus, Toulouse a idéalement lancé sa saison en prenant le meilleur à domicile sur Montpellier (20-12) samedi à l'occasion de la première journée de Top 14. Avec quatre nouveaux lancés d'entrée dans le grand bain - Faasalele, Ghiraldini, Richie Gray et Van Dyk - le Stade Toulousain a pris sa revanche sur des Héraultais qui restaient sur deux victoires à Toulouse lors des trois dernières années, infligeant même aux hommes d'Ugo Mola leur seule défaite dans leur antre lors du précédent exercice (29-31).

Le LOU concède le nul pour son retour

Lyon, pour son retour dans l'élite après deux tentatives ratées de maintien (2012, 2015), a concédé un résultat nul (15-15) face à Brive samedi au Matmut Stadium de Vénissieux, lors de la première journée du Top 14. Porté à domicile par un Frédéric Michalak auteur de cinq pénalités réussies, le LOU a entrevu un temps le succès grâce à la botte de l'ancien ouvreur international.

A Castres, c'est un demi de mêlée qui a fait parler de lui, mais en mal: Rory Kockott a été exclu définitivement dès la 18e minute pour avoir volontairement écrasé la cheville du Palois Julien Tomas. A quatorze contre quinze, le CO est cependant parvenu à décrocher la victoire (28-11), se nourrissant de l'indiscipline béarnaise. Et Sione a fini par libérer Pierre-Antoine par un essai à 10 minutes de la fin.

Bayonne - Toulon

Place au terrain pour Toulon après un été mouvementé, marqué par les incertitudes au sujet de la composition de l'encadrement. Diego Dominguez est bien là pour ses grands débuts en tant qu'entraîneur, à la tête d'une équipe toujours aussi impressionnante sur le papier mais privée de plusieurs cadres (Giteau, Mitchell, Habana, Guirado). François Trinh-Duc, arrivé sur la Rade cet été, devrait lui être bien là pour guider le jeu face au promu basque qui attaque son opération maintien par la face nord. Mais avec le soutien de son indéfectible public de Jean-Dauger.

Le classement

Le calendrier de la saison 2016-2017

>> Retrouvez tout le calendrier des matches aller et retour du TOP 14

  - Aucun(e)
  - Aucun(e)