Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : l'UBB impuissante sur la pelouse d'Agen (22-17)

samedi 15 septembre 2018 à 20:01 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

Défaite logique pour l'UBB, ce samedi au stade Armandie d'Agen , contre le SUA. Trop imprécis face à des Agenais solides, les Bordelais ramènent quand même un point de bonus, grâce à une réaction en fin de match.

Les Agenais ont réussi à tenir le ballon, et les Bordelais de Nathan Decron, loin au tableau d'affichage.
Les Agenais ont réussi à tenir le ballon, et les Bordelais de Nathan Decron, loin au tableau d'affichage. © Radio France - Justine Hamon

Bordeaux, France

Le match : l'UBB partait de trop loin

D'entrée, et comme pendant toute la première mi-temps, Agen a eu le ballon. Et, si une pénalité des 45 mètres de Baptiste Serin, répondait à une, identique, de Jake McIntyre (3-3, 16e), l'UBB souffrait. Les Agenais tenaient le ballon, avançaient, colonisaient le camp girondin. Et après une nouvelle pénalité, c'est Yoan Tanga qui aplatissait, alors que l'UBB avait déjà perdu 3 joueurs sur blessure (13-3, 32e). Logique, vu la domination lot-et-garonnaise, face à une UBB maladroite, qui ne conservait pas ses rares munitions. 

Deux Bordelais, Roumat et Nabuli, sont nécessaires pour arrêter l'Agenais Clément Laporte. - Radio France
Deux Bordelais, Roumat et Nabuli, sont nécessaires pour arrêter l'Agenais Clément Laporte. © Radio France - Justine Hamon

Agen était plus fort, et cela se confirmait dès l'entame de la seconde période. Après une superbe action, où Tanga, encore lui, ne réussissait pas à aplatir. M.Lafon revenait à la pénalité, passée par McIntyre, qui poursuivait son sans faute (6/6). C'est devant que l'UBB allait réagir, avec trois ballons portés intéressants, le dernier conclu par un essai de Pélissié, transformé par Serin (19-10, 59e). Si Roumat ne réussissait pas à aplatir en coin, l'UBB développait toujours aussi peu d'actions construites. Et c'est sur un nouveau maul, sanctionné d'un essai de pénalité, que les Girondins arrachaient le bonus. 

Les supporters défaitistes

Le fait du match : l'UBB diminuée très vite 

C'est peut-être un hasard, peut-être pas... Mais l'UBB a encaissé l'essai de Yoan Tanga juste après la blessure de Semi Radradra. Un fait de jeu qui allait désorganiser les Bordelais. La sortie du Fidjien, touché aux côtes, traînait, c'était d'abord le troisième ligne Beka Gorgadze qui entrait en jeu au centre... avant de se raviser, puisqu'il y avait un protocole commotion touchant Luke Braid. C'est donc Jules Gimbert qui pénétrait sur le terrain.... Et, dans la confusion et la désorganisation, Tanga allait aplatir. 

Ça faisait beaucoup pour les hommes de Rory Teague, qui, avant Radradra, avaient déjà perdu leur autre centre, Ulupano Seuteni, après un petit quart d'heure de jeu. 

Le point noir : la touche, encore et toujours

5 ballons perdus en touche, quasiment tous dans les 40 mètres agenais... Impossible, dans ses conditions, de se procurer suffisamment d'occasions pour les Bordelo-béglais. Nabuli et Tilsley, n'ont eu aucune attaque rapide à exploiter. 

Malgré le retour de Cameron Woki, l'UBB a souffert en touche. - Radio France
Malgré le retour de Cameron Woki, l'UBB a souffert en touche. © Radio France - Justine Hamon

Pourtant, il y avait les retours, dans le packs des joueurs qui excellent en touche, comme Luke Jones et Cameron Woki. Mais, rien n'y fait, la touche continue d'être mal exploitée, quelque soit le lanceur bordelo-béglais. Il y avait eu Dufour sur les deux premiers matchs, cette fois c'est Adrien Pélissié, puis Maxime Lamothe qui lançaient. Résultat, deux touches pas droites, et trois ballons contrés par les Agenais. Rageant, lorsque l'on sait que ce sont deux touches bien assurées, qui ont donné les deux essais.  

Les réactions

Jules Gimbert : "On n'est pas réglés, mais cette équipe a du potentiel"

Les points

SU Agen : Un essai de Tanga (31e), 5 pénalités de McIntyre (13e, 25e, 40e, 53e, 66e), une transformation de McIntyre (32e).

Union Bordeaux-Bègles : 2 essais de Pélissié (58e) et de pénalité (79e) une pénalité de Serin (16e), transformation de Serin (59e).

Et à la fin, c'est Agen qui gagne... - Radio France
Et à la fin, c'est Agen qui gagne... © Radio France - Justine Hamon

Les résultats de la 4e journée

Le classement du Top 14