Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby - Top 14 : l'Aviron Bayonnais signe sa première victoire à Toulon depuis dix ans

-
Par , France Bleu Pays Basque

Qui l'eût cru? Une semaine après avoir été humilié à Clermont, l'Aviron Bayonnais a réalisé une performance majuscule ce vendredi soir en match en retard de la 14e journée de Top 14, en s'imposant à Toulon (14-16). Jusque-là seul La Rochelle avait réussi à gagner à Mayol cette saison.

La joie des Bayonnais au coup de sifflet final
La joie des Bayonnais au coup de sifflet final © AFP - Nicolas Tucat

Après la Bérézina, le siège de Toulon, quoi de plus logique à l'aube du bicentenaire de la mort de Napoléon. Pour retrouver une victoire de l'Aviron sur la rade, il ne faut pas remonter si loin dans les livres d'Histoire mais c'était il y a quand même dix ans. Dix ans que Bayonne n'avait pas gagné à Mayol. Ce vendredi soir, les Bayonnais ont donc stoppé cette série et se sont fait (en partie) pardonner leur débâcle à Clermont, samedi dernier. 

Des paroles et des actes

Dans un match fermé et âpre, où les défenses ont pris le dessus, l'Aviron à force de générosité et en prouvant qu'il avait du caractère et de l'orgueil a réussi à l'emporter (14-16). Son manager, Yannick Bru, analyse : "D'abord on a le triomphe modeste parce que je sais qu'il manquait beaucoup de joueurs à Toulon et que l'équipe est dans la difficulté, on est conscient de cela. Conscient aussi que ça n'a pas été un grand match sur le plan technique par contre sur le plan du courage de l'engagement, on a remis les choses en place. Les joueurs ont mis leurs actes en accord avec leurs paroles et ça c'est une très bonne nouvelle quand on pratique un sport de combat donc je suis très fier de l'équipe. Honnêtement, on était venu chercher autre chose que la victoire. C'était juste se respecter, respecter le maillot, respecter le club, ceux qui le soutiennent et il y en a beaucoup. Cette victoire est un petit coup de pouce du destin qui vient récompenser cette abnégation ".

"On sentait qu'il y avait un truc à faire"

Certes, le RCT était amoindri, avec pas moins de 17 absents et pas d'ouvreur de métier dans son groupe mais l'Aviron a eu le mérite de ne jamais baisser les bras et remporte sa 3e victoire à l'extérieur cette saison après celles obtenues au Stade Français et à Agen. Quatre points estimables en vue du maintien et pour le moral des troupes. Manuel Ordas, demi d'ouverture de l'Aviron, confirme : "C'était très dur. On repart avec la victoire c'est vraiment une très bonne chose pour le groupe après la défaite de la semaine dernière. On a bien réagi c'est vraiment très positif. Ce que l'on a fait la semaine passée c'est impardonnable. On peut perdre mais prendre 73 points ce n'est pas digne d'un joueur de rugby. Du coup on s'est beaucoup parlé cette semaine. On avait cette envie de réagir, de monter que ce qu'il s'était passé à Clermont était un cas isolé. On s'était dit que Toulon allait nous cogner, il fallait répondre dans l'engagement pour être à la lutte. Avant le match on sentait qu'il y avait un truc à faire". Manuel Ordas, fait parti des trois Bayonnais à avoir pris un carton jaune ce vendredi soir (avec Rouet et Mikautadze). Une indiscipline constante à l'extérieur (déjà 24 cartons jaunes) sans conséquence cette fois-ci.

Comme souvent la jeunesse bayonnaise a joué les premiers rôles : Thomas Dolhagaray, 20 ans, encore sous contrat espoir, se souviendra sans aucun doute de sa première feuille de match avec les professionnels. Pour sa première apparition en Top 14, l'international U20 a pris son courage à deux mains et s'est saisi du ballon à la 75e minute pour taper la pénalité qui a permis à l'Aviron de l'emporter à Toulon. Une immense responsabilité mais aussi un immense bonheur pour ce jeune formé à Larressore. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Au classement, Bayonne reste 13e et barragiste mais grâce à cette victoire, il n'est plus qu'à un point de la Section Paloise, 12e et deux de Montpellier, 11e. Sachant que l'Aviron a un match en retard. Après cet authentique exploit à Toulon, le calendrier des Bayonnais va s'écrire à domicile les prochaines semaines. Ils vont recevoir trois fois au mois de mars : Lyon, le 6 mars. Agen (dernier match en retard), le 13 mars. Enfin, le Racing 92 le 20 mars. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess