Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 - Aviron Bayonnais : recrutement et matchs de préparation

-
Par , France Bleu Pays Basque

Les dirigeants bayonnais s'activent pour renforcer leur équipe après son retour tardif et inespéré en Top 14. Le recrutement devrait être bouclé dans les prochains jours. Viliamu Afatia a signé, Johnston, Luamanu et Rokoçoko pourraient l'imiter. L'Aviron a bouclé son programme de reprise.

Le 3e ligne centre international samoan Mat Luamanu est très proche de rejoindre l'Aviron Bayonnais
Le 3e ligne centre international samoan Mat Luamanu est très proche de rejoindre l'Aviron Bayonnais © Maxppp - David Davies/Press Association Images

Bayonne, France

Champion de France de Pro D2 le 26 mai dernier contre toute attente, et contre Brive, l'Aviron Bayonnais doit gérer une montée inattendue en Top 14, avec très peu de temps et de moyens financiers pour le faire. Les dirigeants s'activent pour trouver des joueurs disponibles, calibrés pour l'élite, capables de s'insérer dans le collectif et surtout qui ne couteront pas trop cher au club de la Nive. 

Un recrutement à l'accent samoan

Pas simple. Du coup, le recrutement des Bayonnais n'est pas encore bouclé. Surtout, les joueurs qui ont déjà signé (Monribot, Maka, Alofa Alofa) ou sont actuellement en discussion sont des revanchards qui ont peu joué cette saison et veulent se relancer.

C'est le cas de la 10e et dernière recrue en date de l'Aviron. Il s'agit du pilier polyvalent Viliamu Afatia. L'international samoan de 29 ans, passé par Agen (2011-2016) et le Racing 92 (2016-2018) a disputé 81 matchs de Top 14 mais seulement 10 (3 titularisations) cette saison avec l'Union Bordeaux Bègles.

Deux colosses en approche

Bayonne devrait recruter 4 à 5 autres joueurs. A commencer par le pilier droit (très) expérimenté Census Johnston. A 38 ans, l'international samoan qui compte 204 matchs de Top 14, avec Biarritz, Toulouse et le Racing 92, et 44 de Premiership (Saracens) a encore de beaux restes, même si il a moins joué cette saison (11 matchs de Top 14 et Champions Cup). Yannick Bru, le manager bayonnais, qui l'a eu sous ses ordres à Toulouse compte surtout sur cet homme respecté  pour cornaquer les joueurs "îliens".

Autre joueur très proche de signer à l'Aviron, le 3e ligne centre Mat Luamanu (photo). Ce colosse d'1,91m pour 130 kilos évoluait aux Harlequins, avec Alofa Alofa l'une des premières recrues bayonnaises, depuis 2015 après être passé par les Auckland Blues (Super Rugby), le Japon et Trévise.

Rokoçoko lié à Talebula

Derrière, le club ciel et blanc doit faire signer un premier centre, un ailier finisseur et éventuellement un trois-quart polyvalent qui devrait être Joe Rokoçoko. L'ancien chouchou du public de Jean-Dauger (2011-15), après avoir essuyé les sifflets à ses débuts, vient de passer 4 saisons au Racing 92. En perte de vitesse - 11 matchs de Top 14 cette saison - le all-black est prêt à terminer sa carrière sur les bords de Nive. 

Mais son arrivée dépend de Metuisela Talebula. Le polyvalent fidjien n'entre plus dans les plans de l'Aviron, mais a encore une année de contrat. Le club tente de le pousser vers la sortie à moindre frais, mais les propositions d'autres clubs n'étant pas légion, le joueur rechigne.

Un 2e ligne en prêt ?

L'Aviron tente également de se séparer de plusieurs autres joueurs : l'ailier Bastien Fuster (27 ans), ancien cadre des ciels et blancs mais peu utilisé par Yannick Bru, le 3e ligne international écossais John Beattie et le 2e ligne Adam Jaulhac qui ont pourtant participé à la fin de saison et à la finale de Pro D2 gagnée face à Brive. A l'inverse, le club basque souhaiterait s'attacher les services d'un autre deuxième ligne et tenteraient d'obtenir le prêt d'un joueur du Top 14.

En revanche, malgré les signatures d'Afatia et Johnston et la prolongation de contrat de Toma Taufa jusqu'en 2021, les dirigeants bayonnais souhaitent conserver les deux autres piliers Swan Cormenier (Albi) et Jean-Baptiste De Clercq (Oloron) recrutés il y a plusieurs mois dans des clubs de Fédérale 1 en vue d'une nouvelle saison en Pro D2.

Pau et Perpignan en amical

La reprise des joueurs bayonnais est programmée le 8 juillet - le 5 pour l'encadrement technique - avec un stage prévu du mardi 23 au dimanche 28 juillet, pendant les fêtes de Bayonne, à Getxo dans la banlieue de Bilbao, loin des tentations. 

L'Aviron disputera deux matchs de préparation au stade Jean-Dauger, le 9 août contre Pau et le 16 face à Perpignan. Son premier match de Top 14 - le calendrier sera dévoilé début juillet - se jouera à l'extérieur en raison du G7 à Biarritz le week-end des 24 et 25 août. Les Bayonnais ont demandé à recevoir le Stade Toulousain pour leur premier match à domicile fin août.

Amabilités entre voisins

En revanche, l'idée d'un derby "amical" face à Biarritz le 2 août a été abandonnée. Officiellement, l'Aviron reprend trop tard l'entraînement après son titre. Mais il faut dire que les relations entre les présidents des deux clubs ne se sont pas réchauffées ces derniers jours.

Le Bayonnais Philippe Tayeb et le Biarrot Jean-Baptiste Aldigé ont eu une vive discussion samedi 8 juin à Bordeaux lors de la demi-finale de Top 14 entre Toulouse et La Rochelle. "On est pas d'accord sur certains points et le ton est monté", reconnait le premier qui parle de simples échanges verbaux et conteste tout "accrochage physique". Contacté par nos soins, son homologue n'a pas répondu ce lundi 10 juin, pas plus que Paul Goze, le président de la Ligue Nationale de Rugby (LNR).