Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 - Bayonne : "Castres, le dernier match pour continuer à maîtriser notre destin" analyse Yannick Bru

-
Par , France Bleu Pays Basque

Après avoir été reporté à cause de deux cas positifs de covid-19 dans les rangs tarnais, le match qui oppose l'Aviron Bayonnais à Castres aura bien lieu ce jeudi (20h45). Rencontre en retard de la 22e journée de Top 14 "pour continuer à avoir les cartes en mains" explique le manager de Bayonne.

Yannick Bru, manager de l'Aviron Bayonnais rugby à l'entraînement au stade Jean-Dauger de Bayonne
Yannick Bru, manager de l'Aviron Bayonnais rugby à l'entraînement au stade Jean-Dauger de Bayonne © Radio France - Stéphane Garcia

Après la défaite frustrante à Pau (43-33) et le nouveau report d'un match, Bayonne va bien retrouvé les terrains.  Le match a lieu ce jeudi soir avec la réception de Castres à Dauger (20h45) pour le compte de la 22e journée de Top 14.  "Ce report nous a permis de passer plus de temps à peaufiner les détails", résume Yannick Bru, le manager de l'Aviron Bayonnais.

France Bleu Pays Basque : Soulagé, de se dire que le match contre Castres jeudi devrait, normalement se disputer, après une semaine de péripéties ?

Yannick Bru : Sur les informations que j'ai eues ce matin très tôt (NDLR ce mardi 27 avril), les tests des deux côtés sont concluants, donc effectivement, il n'y a pas de doute sur la tenue du match. La semaine dernière, on a eu l'information assez vite. On est passé par là. On s'est adapté sans trop de mal. Après, c'est vrai que ça, ça étire la semaine, donc ça a modifié un petit peu la planification. Mais cela nous a permis de passer plus de temps à peaufiner les détails.

Notamment les sorties de balle, l'un des points noirs ces dernières semaines...

C'est vrai que pour diverses raisons, peut être un manque d'organisation à un moment de la saison. Manque de vigilance et de rigueur par rapport à la règle sur le dernier match. Un ensemble de choses qui font que c'est un point qu'on doit améliorer. Naturellement, on a passé beaucoup de temps dessus. On aura un élément de réponse jeudi soir. Mais je pense que les joueurs sont programmés pour être précis dans certaines zones du terrain.

Contre Castres, c'est un énième match sous pression...

C'est un match différent. Il y a eu des matches sous pression. Là, c'est le dernier match pour maîtriser notre destin.  On est plus dans des réflexions de pression positive ou négative. On est face à nos responsabilités, l'ensemble du sportif. Gagner ce match, c'est avoir les cartes en main pour la fin de saison. Passer à côté, ça revient à confier notre destin aux autres. C'est quelque chose qu'on n'envisage pas. Quand on étudie le classement et qu'on étudie les rencontres à venir, gagner ce match c'est se mettre à distance quoi qu'il arrive dans le futur. À un moment, car on veut faire partie du haut niveau. Il faut être à la hauteur des obstacles. On doit sortir une grande performance sans se chercher d'excuses pour continuer à maîtriser des choses.

Les Tarnais ne sont jamais évidents à négocier : c'est lourd, ça se bat et c'est aussi très mobile..?

Castres a sa trajectoire. Ils sont costauds, ils ont construit leur saison. Ils ont d'autres objectifs maintenant que le maintien, c'est évident. On sait que le défi est souvent frontal contre Castres, je pense qu'on sera prêt. Mais on est plus dans un moment où il faut parler de l'adversaire. Il y a une approche stratégique, tactique du match, mais je le répète, l'important, c'est ce qu'on a envie de faire notre saison. On fait tourner l'effectif à plein depuis depuis plusieurs semaines. Ça sera encore le cas. Mais c'est vrai que le retour de Guillaume Ducat  dans l'effectif, le retour de Joe Ravouvou, ce sont des bonnes nouvelles pour la complémentarité de l'effectif.

Est-ce que, comme le président Tayeb, vous estimez que la fin de saison est tronquée ?

Comment vous dire ? Ma place est sur le terrain avec les joueurs, à travailler sur le potentiel de l'équipe. Après, il y a d'autres personnes qui travaillent dans l'analyse, à l'extérieur, et qui sont dans leur rôle. Ce n'est pas le mien. On est focalisé sur ce match face à Castres.

Prise d'antenne ce jeudi dès 20h30 sur France Bleu Pays Basque
Prise d'antenne ce jeudi dès 20h30 sur France Bleu Pays Basque © Radio France - OF

Des retours pour l'Aviron

Le pilier gauche Ugo Boniface (fractures à un pied, le 8 février à Toulon), le deuxième ligne Guillaume Ducat (fracture de la pommette) et l'ailier Joe Ravouvou (entorse d'une cheville contre Lyon, le 6 mars) font leur retour et postulent logiquement dans le groupe.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess