Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 : Bayonne perd dans les derniers instants un match capital face Agen (22-23)

-
Par , France Bleu Pays Basque

C'est une énorme désillusion pour l'Aviron. Les Bayonnais s'inclinent à 2 minutes de la fin contre Agen (22-23) ce dimanche 26 janvier lors de la 14e journée de Top 14. Un rencontre capital pour le maintien que les ciel et blancs ont globalement dominé. Bayonne s'enlise.

Peyo Muscarditz, vice-capitaine de l'Aviron Bayonnais, a le regard noir après la défaite face Agen
Peyo Muscarditz, vice-capitaine de l'Aviron Bayonnais, a le regard noir après la défaite face Agen © Radio France - Thibault Vincent

Un troisième match consécutif à domicile face à un concurrent direct pour le maintien et une nouvelle défaite. L'Aviron Bayonnais poursuit sa longue traversée du désert, entamée mi-octobre, en s'inclinant face à Agen (22-23) dans les ultimes minutes de la rencontre à Jean-Dauger, ce dimanche 26 janvier, pour la 14e journée de Top 14. 

Dominer n'est pas gagner

Les deux équipes, qui n'avaient plus gagné en championnat depuis la mi-octobre, devaient absolument s'imposer dans ce duel entre concurrents direct pour le maintien. Malgré l'enjeu, les deux équipes ont réussi à se libérer dès l'entame de la rencontre et à envoyer du jeu, comme elles l'affectionnent.

Plus présents dans les rucks, les Bayonnais ont globalement dominé la première mi-temps, scorant les premiers, mais sans jamais réussir à décrocher Agen, et à faire douter leurs adversaires. Un SUA plus réaliste et appliqué qui a su se nourrir des fautes de mains bayonnaises pour regagner les vestiaires à la hauteur de leurs hôtes (13-13), en inscrivant un essai sur leur seule occasion dans les 22 mètres.

Taulagi fossoyeur des Bayonnais

La seconde mi-temps fut du même accabit. Possession bayonnaise, l'Aviron qui prend les devants mais commet trop de fautes de mains à des moments clés. Ajoutez deux pénalités manquées (contre une pour Agen), et vous avez des ciel et blancs qui mènent mais ne se détachent pas et restent à portée d'une fulgurance agenaise. Elle arrivera à 3 minutes de la fin du match, sur un ballon porté bien négocié à l'entrée des 22m. Une action conclue par l'ailier JJ  Taulagi. Quasiment face aux perches, Léo Berdeu transforme et donne la victoire aux siens (22-23)

Les Bayonnais perdent 3 nouveaux points face à un concurrent direct pour le maintien et regagnent les vestiaires abattus, quand les visiteurs se sautent dans les bras. Les hommes de Yannick Bru continuent leur spirale infernale - seulement 3 points pris lors des 3 confrontations à domicile face à des adversaires directs (Pau, Brive, Agen) - et le doute s'ancre un peu plus. Le maintien ressemble désormais à un enfer pavé de bonnes, mais vaines, intentions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess