Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : Bayonne vit un cauchemar à Toulouse (45-10)

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le champion de France n'a fait qu'une bouchée (45-10) du promu bayonnais, réduit à 13, en clôture de la 10e journée de Top 14 ce dimanche 1er décembre. L'Aviron repart avec des bleus à l'âme et au corps, deux suspendus et trois blessés. La carrière du capitaine Antoine Battut est sans doute terminée

Les Bayonnais à terre après leur lourde défaite à Toulouse
Les Bayonnais à terre après leur lourde défaite à Toulouse © AFP - Pascal Pavani

Toulouse, France

Le champion de Pro D2 n'a pas fait le poids ce dimanche 1er décembre chez le champion de Top 14 en clôture de la 10e journée de championnat. Bayonne a été sèchement battue à Toulouse (45-10) qui empoche son premier bonus offensif de la saison. Les Bayonnais eux boivent le calice jusqu'à la lie.

Fin de carrière pour Battut ?

Malgré une bonne entame, l'Aviron est cueilli par le réalisme, la puissance et la justesse technique des Stadistes. Sur la première action des rouge et noirs (pénalité, 3-0, 12e), le 2e ligne Guillaume Ducat doit sortir sur commotion cérébral et ne reviendra pas en jeu. Première pierre d'une longue série cauchemard pour les Bayonnais.

Le capitaine Antoine Battut, exemplaire et à l'aura capitale dans ces matchs, sort prématurément en première période. Verdict : suspicion de rupture du tendon du biceps gauche qui signifierait une fin de saison et donc une fin de carrière.

Deux rouges rédhibitoires

Après deux essais toulousains nourris par les erreurs bayonnaises, l'Aviron se voit réduit à 14 après un déblayage à l'épaule du 3e ligne centre Mat Luamanu, qui touche la tête du demi-de-mêlée toulousain. Carton rouge.

Le champion vire largement en tête à la mi-temps (17-0) et la correction semble inéluctable. Pourtant l'Aviron ne baisse pas les bras, se bat, et se montre même dangereux en début de seconde période (24-10, 50e).

Bayonne jouera le maintien

Mais le cauchemard se poursuit. La puissance des Toulousains fait mouche, et la vitesse de leurs trois-quarts met les Bayonnais usés aux abois. Le pilier Ugo Boniface sort à son tour blessé à la cheville, et le 3e ligne Filimo Taofifenua voit rouge à son tour pour un placage haut. Le public applaudi... Toulouse en double supériorité déroule et enfonce les Bayonnais (45-10).

L'Aviron qui n'a plus gagné depuis le 12 octobre, rentre dans le rang. Désormais 10e au classement, l'équipe des bords de Nive voit se rapprocher la 13e place (Agen) de barragiste. Ils affronteront Brive, l'autre promu, à Jean-Dauger lors de la prochaine journée, le 21 décembre, dans un match déjà primordial pour le maintien.

Revivez le match avec le live commenté de France Bleu Pays Basque.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu