Rugby

Top 14 : Brive, battu d'un rien à Bordeaux, repart "avec le minimum syndical" et quelques regrets

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin samedi 8 octobre 2016 à 22:45

Brive a tenu tête à Bordeaux, et aurait pu espérer mieux...
Brive a tenu tête à Bordeaux, et aurait pu espérer mieux... © Radio France - Nicolas Blanzat

Le CAB s'est incliné 27-25 à Bordeaux, ce samedi soir, pour la 8e journée du Top 14. Les Corréziens, enfin à la hauteur pour un match à l’extérieur, ont livré une rencontre pragmatique en Gironde, mais peuvent se vouloir d'avoir offert un essai à l'UBB.

Un point de bonus défensif... qui aurait pu être une victoire ! Le CA Brive, très combatif, s’est incliné 27-25 à Bordeaux, ce samedi soir, pour la 8e journée du Top 14. Les Corréziens, enfin dans le coup à l’extérieur depuis leurs déroutes à Grenoble puis à Montpellier, ont rendu une copie de belle facture. Solide en conquête, précis dans l’occupation du terrain adverse, impliqué dans les plaquages et le jeu au sol, le CAB peut même nourrir de légitimes regrets après ce revers étriqué.

"C'est le minimum syndical"
Nicolas Godignon, manager du CAB

Sans un essai casquette offert aux Bordelais en 2e période (Connor, 47e), Brive aurait pu l’emporter chez des Girondins toutefois plus ambitieux dans le jeu. "C'est le minimum syndical", convient Nicolas Godignon, "tu es content parce que tu ramènes un point, et on s'était promis de ne pas repartir sans rien. Donc l'objectif est rempli, mais quand tu échoues à deux points, c'est toujours frustrant." Le manager du CAB retient aussi "les choses très positives. Je pense aux premiers mouvements offensifs, il y a eu de la vitesse. Thomas (Laranjeira, auteur de 5 pénalités sur 5 tentatives et d'1 transformation d'essai sur 1 tentée) a aussi montré qu'on n'était pas Gaëtan Germain dépendant. Après, il faut qu'on y croit vraiment. On est capable de rivaliser, on n'a pas trouvé une équipe de Bordeaux qui a voulu nous imposer un rythme de fou. Et aujourd'hui, c'est une équipe qui joue la qualification, nous le maintien serein, et tu te rends compte que tu n'es pas si loin que ça..."

"On aurait pu espérer aller chercher la victoire à la fin"
Arnaud Mela, capitaine

Et après deux derniers matchs catastrophiques à l’extérieur à Grenoble et Montpellier, le capitaine Arnaud Mela préfère retenir le positif, même si...

Côté Bordelais, on ne se voile pas la face après ce court succès face au CAB. A l'image du demi de mêlée international, Baptiste Serin.

Cette rencontre a mis un terme à une série de huit matchs consécutifs de Top 14 avant le début de la coupe d’Europe la semaine prochaine. Le bilan est probant pour le CAB qui totalise 19 points alors qu’il a joué cinq fois à l’extérieur. Lors de cette rencontre, le 2e ligne Dominiko Waqaniburotu est sorti blessé après un coup reçu au genou. Le 3/4 centre Romain Cabannes pourrait lui souffrir d'une fracture du sinus, il doit passer des examens complémentaires.

Partager sur :