Sports

Top 14 : Brive, co-leader, est sur ses gardes avant de se coltiner Grenoble, lanterne rouge

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin samedi 10 septembre 2016 à 12:37

Brive reste sur un revers (26-22) pour sa dernière venue à Grenoble, le 20 mars
Brive reste sur un revers (26-22) pour sa dernière venue à Grenoble, le 20 mars © Radio France - Nicolas Blanzat

Le CA Brive, co-leader du Top 14 avant le début de la 4e journée, se déplace à Grenoble, ce dimanche à 12h30. Mais les Corréziens, qui ont marqué les esprits en gagnant à Toulon le week-end passé, ne fanfaronnent pas avant de défier les Grenoblois, derniers du classement.

Brive a déjà frappé fort... et a l'occasion d'encore un peu plus marquer les esprits ! Le CAB, co-leader du Top 14 avant le début de la 4e journée du championnat, se déplace à Grenoble à l'inhabituel horaire de 12h30, ce dimanche. Et c'est une opposition des extrêmes entre des Corréziens invaincus depuis le début de la saison avec un match nul à Lyon (15-15), une victoire contre le Stade-Français (28-20) et surtout un succès à Toulon le week-end dernier (21-25), face à des Grenoblois battus trois fois en trois matchs.

Brive ne se voit pas trop beau...

Le CAB, fort de sa victoire déjà mémorable à Toulon qui a eu le don de mettre le club varois en crise, ne roule pourtant pas des mécaniques avant son voyage en Isère. Le succès n'est pas, disent de concert les Brivistes, monté à la tête du groupe corrézien, qui a vite tourné la page pour se préparer à un match âpre face à des Grenoblois mal embarqués.

"C'est un match capital", dit pour sa part l'entraîneur des trois-quarts Philippe Carbonneau, "il y en aura d'autres, mais celui-là est vraiment très important face à un concurrent direct." Parce que oui, le CAB et le FCG ont d'abord pour objectif de se maintenir dans l'élite. Brive a déjà pris de l'avance, "on est sur une dynamique qui est assez positive" confirme Philippe Carbonneau, par rapport à des Grenoblois battus au Stade-Français, à domicile par La Rochelle et chez le promu Lyon.

... et a l'occasion d'assommer Grenoble

"Mais on sait par expérience qu'une bête blessée peut vite se réveiller. On est averti, on va tomber sur une équipe hyper motivée" qui jouera déjà une rencontre cruciale pour la suite de sa saison, "donc à nous de remettre la même intensité et le même courage qu'on a eu à Toulon, et se mettre dans un coin de la tête le bonheur qu'on a eu à la sortie. Ca vaut le coup de refaire une telle performance." Brive ne se privera pas, en tout cas, d'assommer un adversaire dans la course au maintien, à condition de ne pas s'être laisser griser par sa victoire à Toulon.

P. Carbonneau : "C'est un match capital [...] mais attention à la bête blessée..."

Grenoble - Brive, ce match sera à suivre à l'heure du repas dominical, à 12h30, sur France Bleu Limousin avec Nicolas Blanzat au stade des Alpes.

Partager sur :