Rugby DOSSIER : Toute l’actualité du Top 14

Top 14 - Brive veut confirmer sur la pelouse du Stade-Français

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin vendredi 30 décembre 2016 à 19:21

Brive défie le Stade Français ce samedi après une courte préparation entre Noël et le Nouvel An
Brive défie le Stade Français ce samedi après une courte préparation entre Noël et le Nouvel An © Radio France - Nicolas Blanzat

Le CA Brive dispute, ce samedi sur la pelouse du Stade Français, la deuxième rencontre d'un bloc de trois matchs qui dira à quoi peuvent prétendre les Corréziens cette saison. Après avoir battu Lyon, le CAB veut s'imposer sur un terrain où il a cruellement manqué de réalisme l'an passé.

Entre la bûche de Noël et le réveillon du Nouvel An, le rugby ne fait pas de pause. C'est désormais une habitude depuis plusieurs saisons. Brive boucle son année 2016 à Paris, ce samedi, mais pas pour faire la fête. En tout cas, pas avant d'avoir affronté le Stade Français à 15 heures pour la 15e journée du Top 14.

Après Lyon... et avant Grenoble

Une semaine après avoir battu Lyon (22-6), le CAB affronte à nouveau une équipe à sa portée de la deuxième moitié du classement. Là même où les Brivistes n'avaient pas su l'emporter la saison passée à cause d'un cruel manque d'efficacité avant de s'incliner 32-17. "On a eu deux grosses occasions en première période. Si on les avait mises, on aurait tourné avec 20 points d'avance à la mi-temps", se souvient Philippe Carbonneau, "ça aurait vraiment changé la physionomie du match" poursuit l'entraîneur des lignes arrières. Cette fois, il ne faudra pas croquer. "Bien sûr que la précision est très importante dans tous les secteurs : la touche, les lancements offensifs ou les combinaisons des trois-quarts. Les ajustements sont faits chaque semaine en fonction des équipes qu'on rencontre. Donc il faut que les joueurs enregistrent tout ça pour pouvoir faire une grosse performance."

"Si on a envie d'aller gagner à l'extérieur..."

D'autant que les Brivistes soufflent le chaud ou le froid à l'extérieur. Le pire, ce sont les déroutes à Grenoble, Montpellier, Castres ou Toulouse. Le meilleur, c'est un match nul à Lyon, une victoire à Toulon et un bonus défensif à Bordeaux qui aurait dû être un succès sans une erreur d'arbitrage. "On a réussi à prendre des points parce qu'on avait une défense très correcte", glisse Arnaud Mignardi, "si on veut espérer quelque chose au Stade Français, il faudra rééditer cette performance." Le 3/4 centre souligne aussi que le CAB reste, en la matière, sur une probante prestation contre Lyon. Avant tout une question d'état d'esprit. "Si on a envie d'aller gagner à l'extérieur... A Toulon, on avait envie et on a gagné. C'est à nous d'avoir envie d'aller gagner à Paris". Le CAB a, certes, les crocs mais Julien Le Devedec sait que le Stade-Français, touché dans son orgueil après une lourde défaite à Clermont, ne l'entend pas ainsi. "Même si Paris est un peu moins bien ces derniers temps, ils ont été champions de France il y a dix-huit mois avec quasiment la même équipe." D'autant que les Parisiens possèdent la meilleure attaque du championnat à domicile (241 points et 24 essais), et ils font encore partie des quatre équipes toujours invaincues sur leur terrain cette saison.

Stade Français - Brive sera à suivre à partir de 15h ce samedi sur France Bleu limousin avec Nicolas Blanzat.