Rugby DOSSIER : Toute l’actualité du Top 14

Top 14 - "C'est du gâchis" pour Brive "qui s'est menti" en perdant à Bayonne

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin dimanche 29 janvier 2017 à 15:30

Brive a lourdement chuté à Bayonne, dernier du Top 14
Brive a lourdement chuté à Bayonne, dernier du Top 14 © Radio France - Nicolas Blanzat

Le CA Brive s'est incliné 33-23 à Bayonne, ce dimanche après-midi, pour la 17e journée du Top 14. En perdant chez le dernier du championnat, les Brivistes ont plombé leurs ambitions pour se mêler à la lutte pour la sixième place qualificative aux phases finales.

Brive est tombé de haut, ce dimanche après-midi. Le CAB a chuté 33-23 sur la pelouse de Bayonne, et a vu ses espoirs de sixième place qualificative aux phases finales s'envoler dans le sillage de ce revers chez la lanterne rouge du Top 14 qui a un pied et quatre orteils en Pro D2. Trop loins du compte pour espérer l'emporter, même en revenant par deux fois à trois points de l'Aviron en cours de match, les Corréziens n'ont pas su reproduire leur performance contre Newport pour s'offrir une fin de saison intéressante.

"On s'est un peu menti"

"On s'est un peu menti", lâche d'entrée Matthieu Ugalde. "On était venu pour gagner et accrocher le bon wagon. Maintenant, on va jouer le maintien jusqu'à la fin", poursuit l'ouvreur du CAB. "On s'est trahi dans l'envie et l'engagement" dit-il dans la vidéo ci-dessous.

"C'est un peu du gâchis", estime Guillaume Namy. "On a loupé le coche. On ne s'est jamais comment ça peut se passer par la suite, mais il faudra un concours de circonstances pour espérer mieux" explique l'ailier en interview vidéo.

"On n'a peut-être pas les crocs et l''ambition non plus"

"Gâchis, frustré, je suis un peu dégoûté", a pour premiers mots Nicolas Godignon. "On avait clairement l'ambition de venir gagner et on passe à côté. On manque de réalisme près des lignes, d'intensité, de justesse. C'est dur de mettre en place des choses sans ça", commente le manager du CAB. Brive plombe ses possibilités de se mêler à la lutte pour les phases finales. "Peut-être qu'on n'a pas les crocs et l'ambition pour ça" dit-il dans l'interview vidéo ci-dessous.