Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Top 14 : résultats, classement et calendrier

Top 14 - Comme la Corrèze, le CA Brive est passé au rouge mais s'offre Pau qui repart vert !

-
Par , France Bleu Limousin

Un CA Brive héroïque a remporté, ce vendredi soir, son deuxième succès de la saison en battant Pau 19-13 pour la 3e journée du Top 14. Réduit à treize après deux expulsions, le CAB a fait preuve d'un coeur et d'une défense énormes pour faire perdre la Section une première fois cette saison.

Le CAB d'Axel Muller, auteur du seul essai briviste, bat Pau malgré deux expulsions et une longue infériorité numérique
Le CAB d'Axel Muller, auteur du seul essai briviste, bat Pau malgré deux expulsions et une longue infériorité numérique © Maxppp - Thierry Larret

C'est à croire que les matchs au Stadium entre le CA Brive et Pau ont toujours quelque chose de spécial. Un coup de tête, l'expulsion de Da Ros et une défaite en 2018 qui précipite le CAB vers la relégation. Deux essais miraculeux au bout du bout du match l'an passé pour voir le CAB renverser la vapeur et gagner. Et puis, ce vendredi soir, trois cartons rouges et un carton jaune qui aurait pu valoir plus, et un CAB qui gagne encore malgré l'infériorité numérique.

Comme la Corrèze pour le coronavirus jeudi, le CAB est passé au rouge vendredi avec les expulsions de Lees juste avant la mi-temps (brutalité, 38e) puis Bituniyata (plaquage à l'épaule, 57e) en seconde période. Pour un raffut avant-bras dans la gorge (Le Bail, 58e), Pau a fini à 14. Mais ce sont bien les Corréziens qui, après un bon début de partie et un essai de Muller (8e), l'ont emporté. Notamment grâce à une énorme solidarité et particulièrement en défense.

Il fallait gérer les deux ou trois premières phases de jeu

Il est venu pour ça James Coughlan, le nouvel entraîneur de la défense arrivé cet été. Sa méthode est mise parfaitement à exécution après la première, puis la seconde expulsion, avec une équation. En infériorité, comment faire pour adapter le positionnement défensif des trois-quarts, et ajuster la défense après les mêlées et les touches ? "Nous savions que Pau est une équipe qui, statistiquement, a marqué tous ses essais sur les deux ou trois premières phases de jeu" dévoile l'Irlandais, "donc il fallait gérer ces moments là pour avoir un impact".

Mitch Lees écope d'un carton rouge après une brutalité au sol juste avant la mi-temps
Mitch Lees écope d'un carton rouge après une brutalité au sol juste avant la mi-temps © Maxppp - Stéphanie Para

Coughlan ébauche un plan

Dès la mi-temps, il dicte alors son plan : s'engager corps et âme, longtemps, presser fort et trier les ballons pour choisir lesquels aller gratter dans les rucks. "_Ca ne sert à rien de contester tous les ballons_, il est plus important de bloquer les passes et d'avoir des bonnes positions pour les mettre sous pression ballon en main".

Bizarrement, on a été encore plus efficace à treize qu'à quinze

Les troupes brivistes s'exécutent. "Ca a beaucoup changé par rapport à la saison dernière et ça nous a beaucoup servi" indique le pilier Simon-Pierre Chauvac. Les remplaçants apportent aussi énormément dans le sillage de Peet Marais, Fa'aso'o ou Japaridze pour redresser une mêlée qui tangue jusque là. Il faut souligner l'audace du coaching : sortir à la pause l'ouvreur Enzo Hervé, sacrifié pour faire entrer le 2e ligne Peet Marais et rester à huit devant pour rivaliser.

Enorme en défense, le CAB a fait tergiverser Pau
Enorme en défense, le CAB a fait tergiverser Pau © Maxppp - Stéphanie Para

"On s'est dit qu'on allait s'envoyer comme des chiens [...] sortir les tripes, jouer avec la tête et beaucoup de coeur" confesse Saïd Hireche, "et, bizarrement, on a été encore plus efficace à treize qu'à quinze. On prenait mieux les espaces, peut-être qu'on se consommait moins dans les rucks, il y avait beaucoup plus de communication et on arrivait à leur mettre une belle pression" continue le capitaine.

On a été intelligent en équipe

Pau se précipite, tergiverse, commet des en-avants sous la pression, balbutie et baisse finalement pavillon face à l'énorme solidarité du CAB. "On a bien bossé en équipe, on a été intelligent en équipe et on a eu une belle victoire d'équipe". Pau repart vert, Brive emmagasine au contraire de la matière sur laquelle construire.

La 3e journée

Le classement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess