Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 - Croire que Clermont vient affaibli à Toulouse "serait se tromper"

samedi 7 octobre 2017 à 17:47 Par Paul Ferrier, France Bleu Occitanie

Ne pas être dupe. C'est ce que martèle l'entraîneur Toulousain Ugo Mola, avant de recevoir le champion de France ce dimanche à 21h pour la 7ème journée de Top 14. Certes les Clermontois ont déjà 7 points de retard sur les Rouges et Noirs, mais à tout moment le volcan peut se réveiller.

Florian Fritz à la lutte pour la conservation du ballon lors du dernier match contre Agen
Florian Fritz à la lutte pour la conservation du ballon lors du dernier match contre Agen © Maxppp - XAVIER DE FENOYL

Toulouse, France

Un stade plein, une affiche de gala un dimanche soir à 21h00 et la volonté de "s'étalonner face à ce qu'il se fait de mieux", tous les ingrédients sont réunis pour que la réception du champion de France à Ernest Wallon ait valeur de test pour les Toulousains. "C'est une chouette belle rencontre, s’enthousiasme Ugo Mola, nous on est dans une phase de reconquête. On est dans une phase de re-séduction. On a envie, non pas de plaire, mais de coller à l'état d'esprit qui est le notre depuis ce début de saison."

Un état d'esprit qui se résume en un triptyque répété à l'envie par le staff toulousain : 1/ esprit d'initiative 2/ enthousiasme 3/ Envie de combattre.

Le bon moment pour accueillir Clermont ?

Le champion de France semble connaître du retard à l'allumage cette saison. Toujours aucune victoire loin de ses bases, une claque reçue la semaine dernière à Castres. L'ASM semble avoir mal à la tête. Le Brennus serait-il difficile à digérer ? " Cette faim qu'on avait l'an dernier toute la saison, on a peut-être cru qu'en août, ou en septembre, cela allait revenir tout seul, or ce n'est pas le cas." Le pilier clermontois Benjamin Kayser analyse avec dureté le début de saison de son équipe. "On est clairement conscient de nos lacunes : conquête, défense et discipline. Mais on est aussi persuadé qu'on est une putain d'équipe et que le jour où ça va tourner, on va faire mal à tout le monde."

"On est aussi persuadé qu'on est une putain d'équipe", Benjamin Kayser

Ugo Mola aimerait bien que le volcan auvergnat ne se réveille pas à Toulouse. Mais lui aussi sait que ce jour viendra. "Je ne me fais vraiment pas de soucis pour Clermont et ne vous inquiétez pas, le classement d'aujourd'hui ce ne sera pas le Clermont de la fin. Clermont sera qualifié et sera dans le dernier carré. Nous on va essayer de s'étalonner face à cette équipe là. Les vendre comme une équipe affaibli serait se tromper et je pense même qu'elle va arriver bien plus énervé que ce qu'elle a été à Castres."

Car il faut pas être dupe pour l’entraîneur toulousain. Il ne croit pas que le classement actuel des Auvergnats reflète leur niveau. Il suffit de comparer les calendriers pour comprendre que ce début de saison, sur le papier, était plus abordable pour les toulousains que pour les clermontois. Lors de ses trois déplacements, Clermont est allé à Bordeaux-Bègles, La Rochelle et Castres pendant que Toulouse allait à Oyonnax Brive et Toulon. Ce qui n'empêche pas l'entraîneur clermontois, Franck Azéma d'être flatteur pour les Rouges et Noirs : "je pense que l'équipe la plus régulière et la plus constante de ce début de saison, c'est certainement Toulouse."