Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby
Dossier : Top 14 : résultats, classement et calendrier

Top 14 - Davidson (Brive) : "On fait une faute stupide après la sirène, c'est difficile à avaler"

-
Par , France Bleu Limousin

Brive a frôlé sa première victoire de la saison à l'extérieur. Mais le CAB s'est finalement incliné 28-26 à Castres, ce samedi soir, après la sirène à la suite d'une pénalité sifflée après arbitrage vidéo. Scénario cruel pour les Brivistes qui peuvent regretter leur première période.

Le CA Brive de Jeremy Davidson s'incline à Castres à la dernière seconde
Le CA Brive de Jeremy Davidson s'incline à Castres à la dernière seconde © Maxppp - Thierry Larret

Castres, France

Toujours vainqueur provisoire à la 81e minute après la sirène et un drop de Dumora raté, Brive ne l'était plus deux minutes plus tard. Un arbitrage vidéo et une pénalité sifflée contre le CAB pour un plaquage haut de Seva Galala ont tout changé. Du bord de touche, Dumora a changé le gagnant et terrassé les Corréziens finalement battus 28-26. Le CAB a donc frôlé son premier succès de la saison à l'extérieur ce samedi soir à Castres pour la 9e journée de Top 14.

Froid et lucide quelques instants après ce terrible dénouement, Jeremy Davidson est d'abord revenu sur ce fait de match qui a tout changé. " On fait une faute stupide après la sirène et Castres prend le match. Ce n’est pas tout à fait une injustice " admet le manager du CAB. " Il faut faire attention avec les plaquages hauts. C’est très important pour la santé des joueurs. L’arbitrage est toujours sévère, c’est un peu normal. C’est difficile à avaler " poursuit-il alors que l'intervention, dans les 22 mètres brivistes, de Seva Galala sur Geoffrey Palis mérite d'être sanctionnée. " La faute y est, et les points en première période, on les a donnés à Castres " continue Jeremy Davidson.

"La faute y est, et les points en première période, on les a donnés"

Car le Nord-Irlandais a aussi pointé la prestation des siens dans le premier acte ponctué par un score de 22-9 en défaveur du CAB. " On a fait trop de fautes en première période, on aurait pu faire beaucoup mieux. On était bien en mêlée et en touche. Mais, face au jeu de puissance de Castres dans notre camp, ils ont marqué tout de suite. C’était compliqué pour nous et on donne trois essais " estime-t-il. La physionomie a complètement changé ensuite avec un CAB beaucoup plus présent au plaquage et dans l'engagement. Un CAB soucieux de tenir le ballon, quitte parfois à perdre un peu de terrain, et bien meilleur dans l'occupation. L'apport du banc est aussi à noter avec un Fa'aso'o omniprésent après le travail de sape de Giorgadze jusque là. Lobzhanidze a aussi pesé à la mêlée après son entrée en jeu, tout comme Hervé à l'ouverture et Laranjeira après son repositionnement à l'arrière. " J’ai bien aimé la réaction en deuxième période. Elle a été presque parfaite. Il y a plus de pied et plus d’intensité. Beaucoup de caractère aussi pour marquer sur ballon porté en fin de match et prendre le score. " Brive mène alors 26-25 grâce à l'essai de Da Ros et la transformation de Laranjeira. Et puis...

Premier point de la saison à l'extérieur

Malgré tout, le CAB empoche son premier point de la saison à l'extérieur après quatre défaites, parfois larges. " C’est super de prendre un point, mais on aurait aimé les quatre. Mais l’équipe est toujours en train de progresser. Elle a été solidaire, le banc a apporté, l'état d’esprit a été bon. Je pense qu’on a gagné un peu en confiance même si on n’a pas gagné " conclut Jérémy Davidson. Car oui, la délégation briviste peut être terriblement déçue de l'issue finale. Mais sa première période lui coûte aussi.

La 9e journée

Le classement

Choix de la station

France Bleu