Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : Un derby avec l'esprit vengeur pour le Stade Toulousain à Castres

vendredi 6 avril 2018 à 18:54 Par Damien Gozioso, France Bleu Occitanie

Entre sentiment de revanche et volonté de ne pas se détourner de son objectif, à savoir une place en phases finales, le Stade Toulousain se présente déterminé à Castres ce samedi (14h45). Et en face l'étiquette "derby" suffit à motiver des Castrais en quête de rachat.

Yoann Huget et ses partenaires veulent se rattraper après la défaite du match aller.
Yoann Huget et ses partenaires veulent se rattraper après la défaite du match aller. © AFP - Rémy Gabalda

Castres, France

Voilà le derby de feu la région Midi-Pyrénées. Pas très vendeur comme nom, mais cela n'a pas empêché les supporters de prendre leurs billets puisque le stade Pierre-Fabre affichera complet. Entre un Stade Toulousain (3e) et un Castres Olympique (8e) à l'objectif identique – se qualifier pour les phases finales – mais au niveau d'avancement différent, le choc promet.

Les courbes se croisent

Pour rajouter un peu de piquant, il faut se rappeler que Castres s'est imposé à Ernest-Wallon au match aller pour la première fois depuis 39 ans, et que l'an dernier les Rouge en Noir n'avaient pas touché terre lors de leur voyage dans le Tarn (52-7). "Bien sûr qu'il y a un sentiment de revanche, confirme le 2e ligne Yoann Maestri. Mais il y a aussi le fait qu'on a d'autres matchs importants qui arrivent et donc on regarde plutôt devant que sur nos derniers matchs contre Castres". Paradoxalement, ces deux déculottées coïncident avec des trajectoires inverses pour les deux clubs. Toulouse s'est remis de la gifle de l'an passé et affiche une forme bien meilleure cette saison, alors que Castres, depuis son coup majuscule en Haute-Garonne, est en difficulté.

"C'est un match spécial, deux entités qui se mettent en route sur une rencontre et on oublie presque le Top 14" annonce de son côté Christophe Urios, l'entraîneur castrais. Signe tout de même que ce match n'est pris à la légère par personne. Pour les Castrais, au-delà de l'idée du derby, ce sera surtout l'occasion de se remettre la tête à l'endroit après le non-match livré à Montpellier (45-7). Toulouse pour sa part peut enchaîner un quatrième succès consécutif à l'extérieur, un sixième depuis le début de la saison. Il faudra pour cela maîtriser l'environnement de ce derby donc, à l'extérieur : "Les staffs s'envoient des mots (par médias interposés, NDLR), c'est un peu chaud toute la semaine et ça se ressent le week-end" prévient Romain Ntamack.

Romain Ntamack de retour

Si Ugo Mola comptait faire un peu d'intox avant le coup d'envoi, Romain Ntamack a lui même annoncé d'emblée qu'il serait titulaire lors de son passage devant les micros. Auteur d'un Tournoi des Six Nations convaincant avec les moins de 20 ans tricolores, il supplée Zack Holmes laissé au repos et sera associé à Jean-Marc Doussain. "C'est un garçon talentueux, il a le potentiel pour exister, confirme son manager Ugo Mola. C'est un garçon qui apprend vite, on en a fait des caisses et des caisses avant qu'il joue, maintenant il joue". Derrière Cheslin Kolbe est laissé au repos alors que Florian Fritz incertain dans la semaine tiendra bien sa place.

Côté Castrais il n'y a qu'un seul absent mais il est de taille, c'est l'arrière Geoffrey Palis touché aux ligaments du genou gauche, sa saison est terminée.

Romain Ntamack va retrouver l'ouverture avec le Stade Toulousain. - Maxppp
Romain Ntamack va retrouver l'ouverture avec le Stade Toulousain. © Maxppp - Xavier de Fenoyl

Les compositions

Castres Olympique : 15. Dumora ; 14. Battle, 13. Combezou, 12. Taumoepeau, 11. Smith : 10. Urdapilleta, 9. Kockott ; 7. Babillot, 8. Tulou, 6. Caballero ; 5. Capo Ortega (cap), 4. Jacquet ; 3. Kotze, 2. Jenneker, 1. Tichit.
Remplaçants : 16. Rallier, 17. Stroe, 18. Samson, 19. Vaipulu, 20. Domenech, 21. Caminati, 22. Ebersohn, 23. Montès.

Stade Toulousain : 15. Ramos ; 14. Huget, 13. Fickou, 12. Fritz (cap), 11. Médard ; 10. Ntamack, 9. Doussain ; 7. Elstadt, 8. Madaule, 6. Fa'asalele ; 5. Maestri, 4. R. Gray ; 3. Faumuina, 2. Marchand, 1. Baille.
Remplaçants : 16. Ghiraldini, 17. Néti, 18. Tekori, 19. Cros, 20. Tolofua, 21. Méric, 22. Mjekevu, 23. Aldegheri.

Castres Olympique / Stade Toulousain c'est à vivre ce samedi dès 14h30 pour l'avant-match sur France Bleu Occitanie !