Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : Derby venteux et trou d'air pour le Stade Toulousain à Castres (28-23)

samedi 7 avril 2018 à 20:52 Par Damien Gozioso, France Bleu Occitanie

Dans des conditions très particulières avec un vent d'autant déchaîné, le Stade Toulousain a dominé le CO durant une mi-temps avant de s'éteindre. C'est la première fois de l'histoire que le Castres Olympique remporte le derby à l'aller comme au retour sur une saison.

Aucun point d'inscrit en deuxième mi-temps pour Richie Gray et le Stade Toulousain.
Aucun point d'inscrit en deuxième mi-temps pour Richie Gray et le Stade Toulousain. © AFP - Rémy Gabalda

Castres, France

Ce n'est donc toujours pas cette année que le Stade Toulousain connaîtra sa première victoire au stade Pierre-Fabre. Depuis le baptême de l'enceinte au nom de l'ancien propriétaire du club, les Toulousains se sont toujours inclinés, même si cette année ils ont sans doute cru voir cette série prendre fin. Devants jusqu'à l'heure de jeu grâce à des essais de Fickou et Huget, et à la botte de Ramos, c'est en fait à partir de l'entame de la deuxième période que les Stadistes ont perdu le fil de ce match. Perturbés par un très fort vent d'autan – autant que les Castrais l'avaient été lors du premier acte – les Toulousains ont aussi subitement perdu pied en conquête (trois touches perdues, deux mêlées pénalisées) pour encaisser un 20-0 rédhibitoire ponctué par les essais de Dumora et Tulou. Le Stade Toulousain reste provisoirement 3e au classement du Top 14 et devra se montrer irréprochable à domicile (contre le Racing 92 puis La Rochelle) pour voir les phases finales.

Les points

Castres Olympique : 3 essais de Dumora (27e, 42e) et Tulou (58e), 2 transformations d'Urdapilleta (42e, 58e), 3 pénalités d'Urdapilleta (11e, 63e) et Kockott (75e).

Stade Toulousain : 2 essais de Fickou (8e) et Huget (22e), 2 transformations de Ramos (8e, 22e) et 3 pénalités Ramos (20e, 34e, 37e).

Jean-Marc Doussain : « En première mi-temps on avait fait ce qu'il fallait »

Alors que Toulouse a encore une fois connu des trous d'airs, ce n'est pas la première fois cette saison, le demi de mêlée Jean-Marc Doussain refuse de trouver des excuses à son équipe : "Je ne pense pas qu'on puisse se réfugier derrière le vent parce que chaque équipe l'a eu pendant une mi-temps. On a baissé un peu le pied en deuxième mi-temps et le peu d'occasions qu'on a eu on ne les a pas mises au fond. Donc on est un peu déçu parce qu'en première mi-temps on avait fait ce qu'il fallait pour essayer de remporter ce match, mais en deuxième mi-temps on a trop subi et eux avaient peut-être un peu plus d'envie. Il nous faut travailler sur notre capacité à marquer des points quand ils se présentent parce qu'en phases finales, si on a la chance de les jouer, ça ne passera pas si on ne score pas".

Christophe Urios : « Après avoir été des héros à l'aller, il entrent dans la légende »

Même si son équipe était menée 28-3 à la pause, le manager du Castres Olympique Christophe Urios y a toujours cru. Tout est allé mieux avec le vent favorable en deuxième mi-temps et il ne cachait pas sa satisfaction après la rencontre : "On savait que Toulouse allait venir revanchard, mais je trouve que sur l'ensemble du match la victoire est méritée. On tourne à -15pts à la mi-temps, le vent était très compliqué à jouer, je savais qu'il fallait occuper leur camp, les empêcher de jouer pour qu'il se retrouvent dans les mêmes conditions que nous en première mi-temps : comment on sort de ce putain de terrain avec un vent terrible et les mecs en face qui veulent te défoncer ? Il était important pour nous de battre Toulouse parce que, et on l'a appris hier soir, aucune équipe du Castres Olympique à part celle de 2017/2018 n'avait battu Toulouse à l'aller et au retour. Donc après avoir été des héros à l'aller, aujourd'hui il entrent dans la légende, c'est incroyable !". 

Christophe Urios : "Comment on sort de ce putain de terrain avec un vent terrible et les mecs en face qui veulent te défoncer ?"