Rugby

Top 14 : Entame périlleuse pour l'UBB face au Racing 92

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde vendredi 19 août 2016 à 18:05

Sébastien Taofifenua et l'UBB devront être prêts d'entrée.
Sébastien Taofifenua et l'UBB devront être prêts d'entrée. © Radio France - Radio France

L'Union Bordeaux-Bègles attaque sa sixième saison parmi l'élite samedi (20h45) face au champion en titre. Mais elle veut poursuivre sa progression, elle a tout intérêt à réussir sa première sortie sur la pelouse de Chaban-Delmas.

L'UBB se lance dans un long sprint. D'ici le 19 novembre, elle va jouer tous les weekends. 12 matches de Top 14, deux de Champions Cup. Une série infernale qu'elle va devoir négocier au mieux pour rester dans la course. Car si le staff, Raphaël Ibanez en tête, et le président Laurent Marti, conscients de la terrible concurrence, ont refusé depuis la reprise d'avancer un objectif chiffré, le club sait qu'après deux septièmes places, la prochaine étape de son ascension, c'est une participation aux phases finales.

Nans Ducuing : "Ce n'est pas prétentieux d'être ambitieux"

Après six semaines de travail, et deux matches de préparation (victoire à Biarritz, défaite à la Rochelle), l'Union s'avance vers un premier rendez-vous qui fleure bon le piège. Face à elle, le Racing 92, champion de France, qui débarque avec une équipe sans doute pas à 100% physiquement en raison d'une préparation très réduite mais avec la plupart de ses individualités, l'ouvreur all black Dan Carter en tête.

Eviter la défaite boulet

Mais champion ou pas, l'UBB n'a pas le choix. Le calendrier lui a réservé trois réceptions (Racing 92, Montpellier, Bayonne) lors des quatre premières journées. L'occasion de se placer dans le bon wagon, le risque a contrario de plomber l'avenir.

Ronan Chambord, pur produit de la formation béglaise. - Radio France
Ronan Chambord, pur produit de la formation béglaise. © Radio France - Arnaud Carré

Le groupe veut donc mettre beaucoup d'application, de pragmatisme et d'engagement dans sa première copie face à un adversaire qui était venu le 2 avril dernier au Matmut Atlantique, sérieusement hypothéquer ses chances de barrages.

Louis-Benoît Madaule : "Pas de pensées négatives"

L'Union sera loin d'être au complet puisque avec les blessés (Avei, Maynadier, Botha, Saili, Domvo, Talebula) et les sélectionnés (Kitshoff, Ashley-Cooper), le staff a dû puiser dans les réserves, accélérer le retour des internationaux français (Poirot, Goujon, Serin, Rey) et titulariser le jeune talonneur Ronan Chambord. A charge pour eux et pour les recrues (Cobilas, Jones, Madigan, Clerc) alignées samedi, de lancer la saison sur de bonnes bases.

Les compos :

UBB : Buttin - Ducuing, Dubié, Lonca, Connor - Madigan (o) Lesgourgues (m) - Braid, Goujon, Madaule - Marais, Jones - Cobilas, Chambord, Taofifenua.

Remplaçants : Auzqui, Poirot, Cazeaux, Chalmers, Serin, Beauxis, Rey, Clerc.

Racing 92 : Dulin - Rokocoko, Chavancy, Vulivuli, Andreu - Carter (o) Hart (m) - Missoup, Claassen, Lauret - Van der Merwe, Carizza - Tameifuna, Szarzewski, Afatia.

Remplaçants : Lacombe, Brugnaut, Williams, Dubarry, Chauveau, Dambielle, Laulala, Ducalcon.

UBB / Racing 92, c'est à vivre sur France Bleu Gironde et francebleu.fr samedi à partir de 20h30 avec Damien Gozioso, Arnaud Carré et le talonneur de l'UBB Clément Maynadier.

Partager sur :