Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 (J11) - La Section Paloise sans solutions à Lyon (30-10)

samedi 1 décembre 2018 à 20:26 Par Eric Bentahar, France Bleu Béarn

Lyon a maîtrisé de bout en bout sa rencontre face à une Section Paloise qui n’a jamais su trouver les clés de la victoire. Les défaites s’enchaînent pour les Vert et Blanc.

La Section aura couru après Lyon durant toute la rencontre.
La Section aura couru après Lyon durant toute la rencontre. © AFP - ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Lyon, France

La Section Paloise avait besoin de victoire pour ne pas se laisser décrocher du Top 6 tant convoité en début de saison. Et de points pour ne pas voir le bas du classement se rapprocher dangereusement. Alors le déplacement à Lyon était important, avec la volonté de mettre fin à une série de trois défaites consécutives en championnat, le jeu palois n’aura pas réussi à maîtriser les locaux.

La réaction de Lucas Rey après la défaite à Lyon

Dans l’ancien temple du foot lyonnais, le LOU a pris les choses en main en inscrivant deux essais consécutifs, avant le quart d’heure de jeu. Seule une pénalité paloise va permettre à la Section d’inscrire quelques points. Et Lyon mène déjà 20-3 à la pause.

Un peu de mieux après la pause

Au retour des vestiaires, peu aidés par le carton jaune contre Baptiste Pesenti, les Palois restent à la peine. Deux essais supplémentaires pour le LOU, un seul pour la Section (Pesenti, 68e), qui s’incline 30 à 10.

La pause européenne permettra peut-être de reprendre confiance avant de recevoir La Rochelle puis se déplacer à Montpellier durant les fêtes de fin d’année.