Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 (J21) – La Section Paloise fait tomber l’Aviron Bayonnais, non sans souffrir (43-33)

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Du suspense jusqu’au bout, un ascenseur émotionnel durant 80 minutes, mais une Section Paloise qui triomphe une nouvelle fois dans ce derby face à l’Aviron Bayonnais (43-33). Précieux pour la suite.

Clovis Le Bail, auteur d'un essai aussi beau que libérateur pour la Section Paloise en fin de match.
Clovis Le Bail, auteur d'un essai aussi beau que libérateur pour la Section Paloise en fin de match. © AFP - Gaizka Iroz

Des cartons, des pénalités et des essais nombreux pour un match à fortes sensations tant pour les supporteurs de la Section Paloise que pour ceux de l’Aviron Bayonnais. Dans ce derby départemental, entre Basques et Béarnais, comptant pour la 21e journée de Top 14, l’enjeu était grand pour les deux équipes. La Section Paloise se devait de gagner pour réduire l'écart avec la 12e place, occupée par un Aviron Bayonnais.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La Section encore en vie

Et si au final, la Section Paloise s’impose 43 à 33, ce n’est pas sans un ascenseur émotionnel, notamment durant la seconde période. Car la première mi-temps va être uniquement rythmée par les pénalités de Daubagna et Germain (et un carton jaune contre Luke Whitelock pour fautes répétées à la demi-heure). Et à ce jeu, avantage Bayonne qui mène 18 à 12 à la pause au Hameau.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Au retour des vestiaires, Thibault Daubagna surprend la défense bayonnaise à la 44e minute et permet à Tagitagivalu d’inscrire le premier essai de la rencontre. Suivi trois minutes plus tard par Tuimaba qui aplatit derrière un ballon porté sur pénaltouche. La Section Paloise mène alors 26 à 18, et tout va mieux. Sauf qu'un nouveau carton jaune contre Giovanni Habel-Kuffner (49e, déblayage illicite), puis un essai de pénalité pour l’Aviron bayonnais (50e, fautes répétées), suivi d’un troisième carton jaune contre Thibault Daubagna (50e) vont complètement relancer les Basques. Bayonne reprend confiance, inscrit un second essai deux minutes plus tard pour reprendre la tête 26-30.

Les évènements prennent une nouvelle tournure quand Jean Monribot écope d'un carton rouge pour une charge de l'avant-bras directement dans la gorge de Lekima Tagitagivalu (57e), à ce moment-là Thibault Debaes vient d'inscrire ses premiers points en championnat (29-30, 56e), et un essai d'Habel-Kuffner redonne l'avantage et de l'espoir à la Section... Espoir validé par un dernier essai sublime de Clovis Le Bail (75e), né d'une relance parfaitement sentie de Charly Malié. Les Palois échouent même dans les derniers instants à décrocher un bonus offensif inespéré au coup d'envoi...

Au final le contrat est tout de même largement rempli, la victoire 43-33 relance la Section, désormais plus qu'à trois longueurs des Bayonnais. A cinq journées de la fin de la saison régulière les Béarnais doivent gagner une fois de plus que les Basques pour se sauver sans passer par la case barrage.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess