Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 (J23) – La Section Paloise rassure et s’impose contre le Racing 92 (29-27)

-
Par , France Bleu Béarn

L’enjeu était grand, tout aussi grand que la détermination des Palois de renouer avec la victoire. C’est le cas, avec la manière, pour la Section face au Racing 92 (29-27).

À la Section Paloise le soulagement, au Racing les regrets.
À la Section Paloise le soulagement, au Racing les regrets. © Maxppp - David Le Deodic

Pau, France

Dans un Hameau au soutien de ses joueurs, le cœur des quinze titulaires béarnais devait battre fort, et celui du néo-capitaine Quentin Lespiaucq sans doute un peu plus. Après le départ de Simon Mannix, l’objectif était simple : battre le Racing 92 et retrouver un collectif efficace et uni.

Quentin Lespiaucq : « Fier de gagner mon premier match en tant que capitaine »

Entame de feu

Les premières secondes après le coup de sifflet vont rassurer les plus de 13.000 supporters présents : Colin Slade enchaîne les pénalités, et Vatubua inscrit un premier essai après un rebond heureux dans l'en-but francilien. Les racingmen sont alors en infériorité numérique et vont alors encaisser un deuxième essai paloise signé Votu, un des plus beaux de la saison à n'en pas douter. La première mi-temps semble idéale pour les Béarnais qui retournent au vestiaire avec 17 points d’avance (23-6).

Il fallait craindre un réveil des adversaires, et ce sera le cas en seconde période. Le Racing change de braquet mais les Palois se serrent les coudes, communiquent, jouent, et maintiennent un écart salvateur grâce à une défense impeccable. Malgré trois essais du Racing dans les vingt dernières minutes consécutifs à un carton rouge contre Votu à l’heure de jeu, la Section Paloise s’impose. Et c’est bien là l’essentiel.

Florian Nicot : « On a passé des moments compliqués »

C’est à Toulouse que la Section Paloise, version Manca-Godignon devra confirmer cette embellie, au moins dans l'état d'esprit, avant sans doute de pouvoir sceller définitivement son maintien lors de l'avant-dernière journée au Hameau face à Grenoble.