Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"

Top 14 (J26) - Maestri : "On s'attendait à tout, sauf à ça"

-
Par , France Bleu Occitanie

Vainqueur (23-22) de l'Union Bordeaux-Bègles pour la 26e et dernière journée de Top 14, le Stade Toulousain a validé son barrage à domicile au terme d'un match au scénario complètement fou et au dénouement inattendu.

Nyanga et Maestri - Stade Toulousain
Nyanga et Maestri - Stade Toulousain © Maxppp

Décidément cette saison, le Stade Toulousain aime jouer avec le coeur de ses supporters ! Réduit à 14 contre 15 dès la 32e minute de jeu après le carton rouge reçu par le pilier Census Johnston, coupable de trois coups de poing sur un joueur bordelais, Toulouse a trouvé les ressources pour battre l'UBB, 23-22, et valider un barrage à domicile contre Oyonnax, samedi prochain à Ernest Wallon.

►►►Toulouse - UBB : la feuille de match

Avec ce succès face à Bordeaux-Bègles, le Stade Toulousain termine donc à la 3e place, sur le podium du Top 14, juste derrière Toulon et Clermont. Pourtant, il s'en est fallu de peu, pour les toulousains, de finir 4e et de retrouver le Racing-Métro, leur bourreau en barrage la saison dernière.

Barrages Top 14 (illustration)
Barrages Top 14 (illustration) © Maxppp

 

En fait tout s'est joué sur une ultime pénalité concédée par la mêlée toulousaine face aux poteaux. La sirène venait alors de retentir, quand Lionel Beauxis , buteur de l'UBB et ancien de la maison "Rouge et Noir", s'élance et ... rate son coup de pied !

Un dénouement malheureux pour Bordeaux-Bègles, éliminé de la course aux phases finales, mais heureux pour les toulousains qui ne s'attendaient pas à une telle issue avouait, après la rencontre, le 2e ligne toulousain, Yoann Maestri.

"A cinq minutes de la fin, on a huit points d'avance donc on s'attendait à tout, sauf à ça. Mais les bordelais marquent un essai qu'ils vont se chercher. On est pénalisé encore deux fois, sur le renvoi puis sur une mêlée face à nos poteaux. Il y a une pénalité en face et on se dit que le match est perdu alors qu'on a fait des efforts pour revenir de six points quand Census Johnston prend le rouge et après pour se montrer solidaires en défense et ne rien laisser passer aux bordelais. On pensait que le match avait bien tourné en notre faveur mais sur cette dernière action on aurait pu tomber et échouer. Finalement ça passe à côté mais ça arrive. (Votre réussite, vous la prenez comme un signe du destin ?) Honnêtement on ne s'arrête pas à ça surtout qu'on attaque les phases finales. Ce sont des matchs totalement différents de ce qu'on joue en championnat. (Sur Oyonnax, adversaire en barrage) Si on est réaliste, je pense qu'Oyonnax aurait dû l'emporter ici en début de saison (victoire du Stade 20-19 lors de la 1ère journée. ndlr) avec des mêlées qui ont fait parler. On a échoué là-bas (défaite du Stade 9-3. ndlr). Sur un match couperet, c'est du 50-50. Il n'y a pas de favori. Le seul point qui pourrait nous avantager, c'est le match à domicile mais on a vu la saison dernière, que ce n'est pas toujours un avantage. On a vu tout au long de la saison que les équipes qui reçoivent sont souvent mises à mal avec des résultats improbables à l'extérieur. Le Top 14 est très relevé. Oyonnax en est la preuve. Donc il y aura deux équipes qui vont tout faire pour l'emporter et ça serait vraiment présomptueux, vu notre saison et nos résultats, de se penser favori face à eux."

Le 2e ligne du Stade Toulousain : \"On s'attendait à tout, sauf ça\".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess