Rugby

Top 14 (J3) | Toulouse au révélateur castrais

Par Frédéric Chapuis, France Bleu Toulouse vendredi 4 septembre 2015 à 12:29

FBToulouse logo Stade Toulousain

Après deux victoires contre Brive et Agen, le Stade Toulousain reçoit le Castres Olympique pour la 3e journée de Top 14 (samedi, 16 h 35). Un test grandeur nature pour évaluer le niveau des Rouge et Noir.

Sans les internationaux, notamment français retenus pour France - Ecosse (samedi, 21 heures au stade de France) pour le 3e match de préparation à la Coupe du monde, le derby de Midi-Pyrénées entre Toulouse et Castres (samedi, 16 h 35) n'en reste pas moins un sommet de la 3e journée de Top 14.

►►►Le programme complet de la 3e journée de Top 14

"Un match XXL"

Les deux équipes ont bien commencé le championnat. Après s'être imposé contre Brive (24-7), le Stade Toulousain a confirmé à l'extérieur contre Agen (9-20). De son côté le Castres Olympique, avec un calendrier sensiblement plus relevé, s'en est bien sorti, ramenant un bonus défensif de Bordeaux-Bègles (19-16) et prenant le bonus offensif contre Toulon (24-9) à Pierre Antoine. Pour le Stade Toulousain, la réception du voisin tarnais est donc déjà un test grandeur nature.

"Il faudra un bon Toulouse pour battre Castres" ─ Ugo Mola, entraîneur du Stade Toulousain.

Le Stade Toulousain passe au révélateur castrais.

"Un match charnière dans ce bloc de quatre matchs" ─ Imanol Harinordoquy, 3e ligne toulousain

Forts de deux victoires et de huit points en poche, les joueurs toulousains ont préparé ce derby contre Castres avec confiance et avec beaucoup d'application, conscients de l'enjeu à l'image du 3e ligne Imanol Harinordoquy .

"On peut parler de match charnière dans ce bloc de quatre matchs. C'est un test grandeur nature face à une équipe de Castres en pleine confiance, qui a changé d'état d'esprit. Je ne sais pas s'ils ont changé leur rugby mais on sent déjà la patte d'un certains Urios (Christophe Urios, manager du CO, ancien entraîneur d'Oyonnax. ndlr) et des renforts de joueurs qu'on sent revanchards. Donc une équipe qu'on craint. Si on se contente de défendre et de faire un jeu égal en conquête, on ne gagnera pas ce match parce que c'est une équipe très forte sur les fondamentaux, défensivement et sur les ballons de récupération, avec un très bon jeu au pied et une charnière qui alterne bien le jeu. Donc oui, il faudra élever le niveau de jeu".

Imanol Harinordoquy parle d'un \"test grandeur nature\" pour le Stade Toulousain contre Castres.

Contre Brive et Agen, Toulouse n'a pas tout réussi mais a eu le mérite de s'adapter aux conditions de jeu et à ses adversaires. Une philosophie défendue par l'entraîneur-principal, Ugo Mola .

"Notre volonté est de nous adapter aux adversaires" ─ Ugo Mola, entraîneur du Stade Toulousain.

"Notre volonté est de nous adapter aux adversaires. On n'était pas dans un grand jour à Agen. Mais on a su jouer de nos forces et être pragmatique. J'aurais souhaité un peu plus d'enthousiasme et de volonté de jouer, seulement les conditions ne l'ont pas toujours permis et puis on est tombé sur un adversaire valeureux. Reste à voir comment on sera capable de s'adapter face à cette équipe de Castres qui ne s'expose pas beaucoup, qui est plutôt pragmatique, qui a la capacité à marquer très vite sur ses temps forts. Il nous faudra être à la hauteur sur la conquête comme à chaque match et être très performant dans notre capacité à tenir le ballon".

Ugo Mola avant le choc face au Castres Olympique : \"S'adapter à l'adversaire\"

A ÉCOUTER ►►►Stade Toulousain - Castres Olympique en intégralité sur France Bleu Toulouse (90.5) avec Nathalie Feucher, consultante rugby et Fred Chapuis.

A LIRE AUSSI :Top 14 (J3) - Toulouse | Maka rejoint McAlister à l'infirmerieEXCLU | Top 14 - Toulouse prolonge Aldéghéri