Rugby

Top 14 (J4) - Grosse défaite et désillusions pour la Section Paloise face à Montpellier

Par Alexandre Vau, France Bleu Béarn samedi 10 septembre 2016 à 22:14

La Section a commis trop de fautes pour l'emporter face à Montpellier
La Section a commis trop de fautes pour l'emporter face à Montpellier © Maxppp - MAX BERULLIER

C'est la grosse déception de ce week-end. Face à une équipe Montpelliéraine prenable en première période, la Section Paloise à commis trop de fautes pour l'emporter. Bonus offensif pour Montpellier. Les Palois rentrent bredouille sur le score sans appel de 41 à 13.

On y croyait ! Ils l'avaient fait la saison dernière, battre chez eux les Montpelliérains. Doux rêve, comme l'a dit Simon Mannix avant le match, "ce n'était qu'un souvenir".

Simon Mannix évoque un "souvenir" en parlant du match de la saison dernière face à Montpellier

Une première mi-temps pourtant prometteuse

Après une première pénalité passée par Benoît Paillaugue, les Palois recollent au score grâce à la botte de Tom Taylor : 3-3 à la cinquième minute. Puis, à la treizième minute, Montpellier prend les rennes. Suite à une superbe combinaison entre Spies et Paillaugue, Jonas Martin part sur l'aile, Fall et O'Connor soutiennent et passent à Paillaugues qui vient marquer le premier essai de cette rencontre, essai qu'il va transformer dans la foulée. 10-3 à la quatorzième minute.

Mais les Palois n'ont pas dit leur dernier mot. Alors qu'ils viennent d'encaisser un essai de pénalité à cause d'une mélée trop juste, et qu'ils se retrouvent menés 17-3, Watisoni Votu entre dans les 22m Montpelliérains, Bastien Pourailly arrive à rester sur ses appuis, ce qui permet à Julien Tomas de servir Votu qui remet à Ratuvou, qui n'a plus qu'à applatir dans l'en-but. Magnifique essai de la Section à la 26è minute de jeu, qui revient à 9 points de Montpellier : 17-8.

Un carton qui sonne le glas pour la Section Paloise

Un carton jaune qui met fin aux espoirs - Maxppp
Un carton jaune qui met fin aux espoirs © Maxppp - Julien Souquet

C'est juste avant la sirène que tout s'écroule. Jérémy Hurou, le pillier gauche de Pau, est sanctionné pour ne pas tenir la mélée. Ce carton jaune est synonyme d'essai pour les héraultais. Ils ont fait preuve de patience, ont pilonés notre rideau défensif, et Vincent Martin se retrouve à la finition pour marquer ce 3è essai Montpelliérain. La Section est menée 24-8 à la pause.

Une seconde période chaotique

Et ça commence dès le coup d'envoi Palois. Brandon Fajardo tape directement en touche, ce qui n'est pas de bonne augure. Après une nouvelle pénalité pour Montpellier, qui mène désormais 27-8, il faut attendre la 50è minute pour voir les Palois inscrire un nouvel essai... refusé après arbitrage vidéo demandé par M. Brousset, en cause une faute de Jamie Mackintosh sur le groupé pénétrant. Pau vient de laisser passer une occasion en or... et on en reverra plus.

Une fin de match très longue pour les Verts et Blancs

Sous un soleil de plomb, la Section paloise a failli à Montpellier - Radio France
Sous un soleil de plomb, la Section paloise a failli à Montpellier © Radio France - Alexandre Vau

Malgré une supériorité numérique survenue à la 61è minute, avec la sortie du capitaine Montpelliérain Robins Tchale-Watchou, les Palois souffrent, n'arrivent pas à effectuer une seule mélée correcte, et se font sanctionner à la 66è minute par un essai de Vincent Martin. Paillaugue transforme, Montpellier prend le large avec un score déjà lourd : 34-8. Certes, Mehdi Boundjema vient planter un essai à la 73è minute pour la Section, qui remonte à 34-13, mais les Montpelliérain tiennent trop à repartir avec un point de bonus offensif, qu'ils obtiennent alors que les Palois sont de nouveau sanctionné par un carton jaune à la 79è minute. Paddy Butler sort pour geste dangereux, et Montpellier obtient un nouvel essai de pénalité à cause de la mélée Paloise, décidément pas à la hauteur des espérances.

41 -13, c'est le score final, les Montpelliérains repartent avec le bonus offensif, les Palois rentrent avec un titre : celui de l'équipe la plus pénalisée en mélée depuis le début de la saison.

On espère que Simon Mannix trouvera les mots et les bonnes combinaisons pour la venue du Stade Français samedi prochain.

Partager sur :