Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : jour Ain pour le Stade Toulousain à Oyonnax

vendredi 25 août 2017 à 18:05 Par Damien Gozioso, France Bleu Occitanie

Le Stade Toulousain entame le Top 14 2017/18 sur la pelouse d'Oyonnax ce samedi après-midi (15h10). Un premier test face à un promu ambitieux.

Sébastien Bézy (ballon en main) et Paul Perez tenteront de mettre le Stade Toulousain sur de bons rails.
Sébastien Bézy (ballon en main) et Paul Perez tenteront de mettre le Stade Toulousain sur de bons rails. © Maxppp - Maxppp

Jusqu'ici tout va bien... Deux victoires en autant de matchs de préparation pour les Rouge et Noir, des ambitions affichées dans le jeu, de quoi donner espoir au moment d'attaquer une nouvelle saison. "On pourrait continuer les matchs amicaux et les entraînements pendant six mois, il n'y a pas beaucoup de club où ce serait la crise, tout va bien dans le meilleur des mondes, plaisante Ugo Mola. Le juge de paix ce sera les résultats en championnat".

Tekori premier capitaine de la saison

Pour ce premier match de la saison, les Rouge et Noir vont compter de nombreux absents, entre les internationaux protégés et la liste longue comme le bras des blessés. Mais Ugo Mola refuse de se cacher derrière cet argument. "C'est le lot de beaucoup d'autres clubs, on a toujours su qu'il faudrait faire avec" commente l’entraîneur principal. Un des tauliers de la saison dernière Iosefa Tekori est lui bel et bien opérationnel et assurera la charge de capitaine pour ce premier match. "C'est un moteur pour l'équipe" justifie Mola. Tekori, rarement prolixe, explique lui sobrement : "mon rôle c'est juste de donner l'exemple à l'équipe, aux jeunes. Faire que tout le monde me suive. Dans le jeu je veux que tout le monde soit leader, prenne ses responsabilités, que tout le monde soit capitaine".

Lors de la dernière saison d'Oyonnax dans l'élite (2015/16), les stadistes s'y étaient imposés en championnat (25-17) mais avaient chuté à Mathon en Champions Cup (14-32). Le bilan toulousain est d'ailleurs moyen lors de ses voyages dans l'Ain : une victoire pour deux défaites et un match nul. "Ils ont en ligne ce premier match depuis longtemps, juge Ugo Mola. Ils ont envie de faire une bonne première impression, on ne va pas chez un promu qui a rendu les armes avant de commencer". Des Oyomen déterminés, c'est heureusement aussi le cas des Toulousains, notamment du nouveau demi d'ouverture Zack Holmes : "jouer son premier match pour une équipe c'est toujours spécial, ma décision de signer ici remonte à un moment donc j'ai hâte, et je suis surement un peu plus nerveux que d'habitude".

Joe Tekori, ici au soutien de Talalelei Grey, sera capitaine en début de saison. - Maxppp
Joe Tekori, ici au soutien de Talalelei Grey, sera capitaine en début de saison. © Maxppp - Maxppp

Oyonnax invaincu à domicile la saison dernière

Face aux Toulousains, Oyonnax, premier du dernier exercice de ProD2, a gardé son terrain inviolé la saison passée. Difficile de juger du niveau en Top 14 des joueurs de l'Ain, avec un effectif renouvelé quasiment de moitié, ont peu tout de même noter qu'ils se sont baladés la saison dernière à l’échelon inférieur, et évoluent sur une pelouse synthétique censée favoriser un jeu qu'ils veulent désormais plus ambitieux. Adrien Buononato, ex du Stade Français est depuis peu le nouveau directeur sportif des Oyomen, à l'origine de cette volonté de jouer plus sans oublier les valeurs traditionnelles du club haut-bugiste. Les valeurs fortes de la conquête seront d'ailleurs garanties par le nouvel entraîneur de la touche, un certain Jamie Cudmore.

Toulouse aussi compte envoyer du jeu, reste à savoir si tout sera au point : "nous sommes prêts même s'il reste des détails à régler, avance prudemment Thomas Ramos. Les deux victoires en amicaux nous donnent de la confiance". Même si, et là c'est l'expérimenté Louis-Benoît Madaule qui prévient : "il ne faut pas se leurrer, l'intensité d'un vrai match de Top 14 est complètement différente". Les Toulousains savent donc à quoi s'attendre.

Les compositions

Stade Toulousain : Ramos - Kolbe, Perez, David, Médard - Holmes (o), Bézy (m) - Madaule, Gray, Axtens - Tekori (cap.), Fa'asalele - Faumuina, Ghiraldini, Castets.
Remplaçants : Roumieu, Neti, Verhaeghe, Cros, Kunatani, Poï, Tedder, Aldegheri.

US Oyonnax : Etienne - Ikpefan, Inman, Hopper, Codjo - Botica (o), Gondrand (m) - Ursache (cap.), Grice, Sobela - Njewel, Sykes - Tui, Elliot, Raynaud.
Remplaçants : Gélédan, Vartan, Battye, Fa'asavalu, Hall, Seuteni, Browning, Mirtskhulava.