Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 : l'arrière du CAB Thomas Laranjeira veut "rééditer les bonnes performances et garder l'humilité"

-
Par , France Bleu Limousin

L'arrière du CA Brive Thomas Laranjeira était l'invité de 100 % Clubs sur France Bleu Limousin. Il revient sur le début de cette saison difficile pour le CAB et sur son avenir, qu'il voit forcement en Noir et Blanc.

L'arrière du CA Brive est devenu quasiment un titulaire indiscutable
L'arrière du CA Brive est devenu quasiment un titulaire indiscutable © Maxppp - Thierry Larret

Le 5 décembre dernier, Brive gagnait son premier match de Top 14 depuis début octobre contre Agen, un candidat sérieux au maintien. Les Brivistes étaient soulagés de cette victoire. Mais, il y en a un qui a fait beaucoup pour ce succès à l'extérieur : l'arrière Thomas Laranjeira. C'est lui qui a marqué les 15 points de son équipe pour accrocher cette victoire. Aujourd'hui, celui qui est devenu un des joueurs essentiels du CAB fait le point sur la suite de la saison et de son avenir, au micro de France Bleu Limousin. 

Thomas, quel est votre regard sur le match du CAB contre Agen ? 

On a été rigoureux en défense, disciplinés, bon en conquête. Cela nous a permis de gagner ce match très important. Aujourd'hui, on met Agen à douze points. Après, la saison est encore longue, ils peuvent encore remonter. Il faut continuer sur cette lancée. On a trois matchs à préparer au mieux. On va jouer Castres le mardi et Lyon le dimanche, avec les fêtes de Noël entre, puis le Stade Français début janvier. A nous de bien rester concentrés, en restant serein, sans se mettre trop de pression. 

A titre personnel, ça fait toujours plaisir d'être en réussite. Le sport de haut-niveau demande d'être performant régulièrement. A moi de rééditer des performances comme celle-ci pour maintenir le club en Top 14, car notre objectif est le maintien. Le collectif prime sur l'individu. 

Parlons de Brive. Vous êtes engagé jusqu'en 2023. Vous serez l'homme d'un seul club ? 

On ne sait pas, ma carrière n'est pas terminée. Mais, ça serait très bien que ça puisse se faire. Je me sens très bien ici, le club a envie de progresser même si les résultats sont négatifs pour l'instant. Ça fait quelques temps que je suis là, deux ou trois saisons que je suis titulaire régulièrement. Je me suis battu pour avoir tout ça. Mais, le plus important, c'est de réitérer les performances, et de garder de l'humilité. 

Sur une période de ma carrière, je ne savais pas trop à quel poste je pouvais m'exprimer. J'étais 10, parfois centre, ce qui m'a valu une place de "couteau-suisse" sur les feuilles de match. Ca fait trois-quatre ans que je suis repositionné à l'arrière, j'y prend beaucoup de plaisir. 

Le poste de capitaine vous intéresse ? 

C'est un poste qu'on ne peut pas refuser. C'est un poste qui vient naturellement et qui ne s'impose pas. Si aujourd'hui, on me demande de le prendre, ce sera un plaisir et je ferais le maximum pour accompagner l'équipe le plus haut possible. Mais, ce n'est pas un objectif premier. Si c'est une autre personne, j'accompagnerai le joueur qui sera désigné au mieux pour le club. Et je ne ferais pas n'importe quoi.  

L'année 2021 va être cruciale ? 

On joue le maintien. On était en Pro D2 il y a un an et demi de cela, on sait qu'il est difficile de monter. J'espère qu'on va se maintenir et que l'on va pérenniser le club en Top 14. On vit des moments difficiles, mais en faisant les choses intelligemment, en respectant l'histoire du club et sa culture, on peut y arriver. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess