Rugby

Top 14 : l'ASM lance sa saison à la Rochelle

Par Jean-Pierre Morel, France Bleu La Rochelle et France Bleu Pays d'Auvergne samedi 20 août 2016 à 6:00

La saison dernière, les Clermontois s'étaient imposés à la Rochelle
La saison dernière, les Clermontois s'étaient imposés à la Rochelle © Maxppp - Thierry Larret

Trois mois après leur cruelle défaite en demi-finale contre le Racing 92 à Rennes, les Clermontois entament une nouvelle saison à la Rochelle, comme l'an dernier à la même époque. Ils s'étaient imposés largement au stade Marcel Deflandre, et espèrent bien récidiver ce samedi.

Après quatre semaines de préparation et un seul match amical remporté contre les anglais de Worcester (35-14), les Clermontois vont débuter la compétition ce samedi à la Rochelle. Là même où ils avaient remporté le premier de leur 9 matches à l'extérieur la saison dernière. Les Rochelais eux ont repris l'entrainement deux semaines plus tôt et entendent bien ne pas se laisser surprendre cette fois.

"Je ne pense pas qu'on soit encore prêt" Franck Azéma, entraineur de Clermont

A défaut d'avoir eu suffisamment de temps pour préparer ce rendez-vous, les Clermontois pourront compter sur un effectif qui n'a pas connu de bouleversement avec seulement trois recrues. Le pilier gallois Aaron Jarvis, le deuxième ligne australien Sitaleki Timani et le trois quart centre Rémi Lamerat sont venus compenser les départs de Daniel Kotze, Jamie Cudmore, Loïc Jacquet ou Jonathan Davies. En revanche, l'ouvreur franco-australien Brock James, n'a pas été remplacé, et hasard du calendrier, après dix ans passés sous le maillot jaune et bleu, c'est contre l'ASM qu'il pourrait officiellement débuter sous ses nouvelles couleurs. "Ça va faire bizarre de le voir en face" reconnait le demi de mêlée Morgan Parra, "on n'imaginait pas le voir partir, mais plutôt terminer sa carrière ici à Clermont".

Les Clermontois savent qu'ils auront un début de saison difficile, avec ce premier match à la Rochelle, puis deux autres déplacements à Montpellier et Paris contre le Stade Français. Un calendrier imposé par les travaux de réfection de la pelouse du stade Marcel Michelin où le public sera convié lors de la 4ème journée contre le Racing 92. "C'est à double tranchant" estime le troisième ligne Camille Gérondeau, "car on peut très bien courir après le top 6 si on ne prend pas rapidement des points". Le Stade Marcel Deflandre, et sa chaude ambiance estivale, n'est peut-être pas l'endroit le plus indiqué pour le faire. Car si les Rochelais s'étaient largement inclinés face aux Clermontois lors de la reprise de la compétition l'an dernier, ils s'étaient ensuite montrés intraitables sur leur terrain jusqu'à la dernière journée et la venue des racingmen. Avec seulement deux défaites à domicile, la Rochelle aura été l'une des équipes les plus efficaces à domicile la saison dernière.

Trois déplacements pour commencer

Pour ce premier match, c'est Morgan Parra, et non Damien Chouly, qui sera capitaine, car les Clermontois vont cette saison encore devoir composer avec la convention signée entre la ligue et la fédération qui vise notamment à protéger certains internationaux. Avec 6 joueurs (Vahaamahina, Jedrasiak, Chouly, Fofana, Lamerat et Spedding) sur la liste Elite, Clermont est avec Toulouse, le plus gros pourvoyeur de l'équipe de France, et devra donc se passer de ces joueurs au moins pendant 8 matches.

Le match La Rochelle-ASM se jouera à guichets fermés, et est à vivre en direct et en intégralité ce samedi à partir de 20h30 sur France Bleu Pays d'Auvergne.