Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : L'Aviron Bayonnais tente le 4 à la suite face à Montpellier

-
Par , France Bleu Pays Basque

Bayonne reçoit Montpellier ce samedi 12 octobre (15h30) lors de la 7e journée de Top 14. Victorieux à Agen, les hommes de Yannick Bru entendent valider leur excellent début de saison en battant l'ambitieux héraultais, privé de ses internationaux, et en enchainant une quatrième victoire consécutive.

Romain Barthélémy (à droite) et son coéquipier Filimo Taofifenua devant la presse avant la réception de Montpellier
Romain Barthélémy (à droite) et son coéquipier Filimo Taofifenua devant la presse avant la réception de Montpellier © Radio France - Thibault Vincent

Bayonne, France

Ce n'est plus arrivé à Bayonne depuis plus de 8 ans. Ce samedi 12 octobre, en ouverture de la 7e journée (15h30), l'Aviron a la possibilité d’enchaîner un 4e succès consécutif en Top 14. Encore faut-il vaincre Montpellier, certes diminué en cette période de Coupe du Monde et en mal de résultats, mais revanchard.

"Ce qui est rentré avant l'hiver ne craint pas le gel"

Romain Barthélémy a bien retenu l'expression et n'hésites pas à la ressortir en ce début de saison canon de l'Aviron. L'ouvreur bayonnais se doute qu'après la Coupe du Monde, le promu connaîtra des jours de disette. Il faut donc profiter de la belle vague actuelle pour engranger le plus possible de victoires, notamment à domicile, et qui plus est face aux "gros", amoindris par l'évènement planétaire.

Montpellier est de ceux-là. Le club héraultais souffre en ce début de saison. Il ne compte que 2 victoires à domicile pour 3 défaites à l'extérieur et un nul dans leur antre. Bien loin du parcours acceptable pour un ambitieux. Mais Romain Barthélémy se méfie : "il va falloir qu'ils gagnent à l'extérieur et quand on est une équipe comme _Montpellier, qui joue le haut de tableau, on va gagner où ? Chez les promus_."

Surfer sur la vague de confiance

Les Bayonnais sont donc prévenus. Mais pas question de jouer les victimes expiatoires. Poussés par un public qui devrait encore répondre présent ce samedi (12.500 billets écoulés à 24h du coup d'envoi), les hommes de Yannick Bru ont bien l'intention de capitaliser sur le tube du succès de ce début de saison. 

Une vague de confiance, se félicite Eric Artiguste, entraineur adjoint en charge de la défense : "quand on enchaîne les bonnes prestations ou les bons résultats, tu prends aussi de la confiance et c'est pas pareil (...) On sait très bien que le mental est très important dans notre sport." La preuve, les Bayonnais tentent des enchaînements de toute beauté comme lors de la première mi-temps à Agen. Et quand ces gestes sont réussis tu"prends confiance encore plus et puis le coup d'après tu les retentes."

"Si tu ne gagnes pas, c'est compliqué"

Et forcément, quand tu gagnes, notamment à l'extérieur, "tu t'enlèves de la pression à domicile" reconnait Romain Barthélémy. Mais aussitôt l'ouvreur nuance : "c'est _bête d'aller gagner à Agen pour perdre contre Montpellier à domicile_, donc on va essayer de valider le travail qui est fait depuis le début de la saison." 

Surtout que les résultats, comme la confiance, sont fragiles enchaîne Eric Artiguste qui définit ainsi l'importance de la réception de Montpellier. "Si ce week-end tu ne gagnes pas, c'est compliqué. Le but du jeu, c'est de valider ce qu'on a pu faite jusqu'à présent."

En cas de succès, l'Aviron enchainerait une 4e victoire consécutive. La dernière fois que Bayonne a réussi une telle série en Top 14, c'est lors de sa meilleurs saison, terminée à la 7e place, en 2010-2011. Les ciels et blancs avaient gagné les 4 dernières rencontres - contre le Racing 92 et le Stade Français, à La Rochelle et à... Montpellier - juste après un sévère revers à Biarritz.

Aviron Bayonnais / Montpellier, samedi 12 avril à 15h30

-> Match à vivre dès 15h sur France Bleu Pays Basque et ici en compagnie de Guillaume Ducat

Les équipes

Bayonne avec Monribot

  1. Viliamu Afatia
  2. Maxime Lamothe
  3. Luc Mousset
  4. Mariano Galarza
  5. Mat Luamanu
  6. Jean Monribot
  7. Tom Darlet
  8. Filimo Taofifenua
  9. Guillaume Rouet
  10. Romain Barthélémy
  11. Arthur Duhau
  12. Peyo Muscarditz
  13. Alofa Alofa
  14. Latu Latunipulu
  15. Aymeric Luc

Remplaçants : 16. Maxime Delonca, 17. Ugo Boniface, 18. André Gorin, 19. Baptiste Héguy, 20. Michael Ruru, 21. Brandon Fajardo, 22. Evrard Oulai, 23. Aretz Iguiniz 

Choix de la station

France Bleu