Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : L'Aviron Bayonnais, transfiguré, repart à la chasse aux points à Paris

-
Par , France Bleu Pays Basque

En confiance après sa victoire sur terrain du Racing 92 (17-24), puis sa courte défaite face à Clermont (30-34), l'Aviron Bayonnais part à l'assaut de la capitale. Bayonne, avec un 15 chamboulé, aura fort à faire chez le Stade Français lors de la 3e journée de Top 14 ce samedi 7 septembre (20h45).

L'Aviron, ici en match amical face au Stade Français cet été, part à la conquête de Paris
L'Aviron, ici en match amical face au Stade Français cet été, part à la conquête de Paris - Aviron Bayonnais Rugby Pro

Bayonne, France

"Un, deux ou quatre points... on verra bien". A l'image de Joël Rey, entraineur des avants, les Bayonnais ne cachent pas leurs objectifs avant d'affronter le Stade Français sur son terrain parisien du stade Jean-Bouin ce samedi 7 septembre (20h45) dans le cadre de la 3e journée de Top 14.

L'Aviron attendu

L'appétit venant en mangeant, l'Aviron qui a croqué à plein bouche dans le buffet de l'élite du rugby français, à peine arrivé à sa table, en s'imposant sur les terres du Racing 92 (17-24), à la stupéfaction générale, n'a pas l'intention d'en rester aux hors d'oeuvres. Les Bayonnais, mis en confiance, ambitionnent de "prendre des points partout", confirme l'ailier Arthur Duhau.

Un sacré défi. D'autant que l'effet de surprise est désormais digéré par les adversaires. "Maintenant on va être, je pense, plus regardés par les autres équipes, poursuit le jeune bayonnais. Paris nous attend de pied ferme"

Le Stade Français sous pression

Des Parisiens qui ont déjà le couteau sous la gorge, et sans doute pas loin de l'avoir entre les dents, après deux défaites lors de leurs deux premiers matchs, dont une grosse fessée à Lyon (43-9) lors de la 1re journée avant de se reprendre à la Rochelle (28-26). Le Stade Français, pour son premier match à domicile, doit absolument s'imposer pour lancer sa saison.

La tâche des Bayonnais, même en confiance, apparait donc compliquée. D'autant que l'Aviron, privé de plusieurs cadres touchés face à Clermont et marqués par l'intensité de leurs premières confrontations en Top 14, a fait tourné son effectif dans les grandes largeurs. Pas moins de 12 changements effectués dans le 15 de départ ! Huit joueurs font leur première apparition sur la feuille de match cette saison (De Clercq, Jaulhac, Duputs, Latunipulu, Wilson, Darlet, Saubusse, Robinson).

Les titulaires bayonnais face à leurs responsabilités

Et même si les joueurs des bords de Nive, à l'image du 3e ligne Baptiste Héguy - "On travaille tous ensemble, donc il n'y a _pas de soucis de connections_" - et d'Arthur Duhau - "On s'entraine toute la semaine ensemble, on se connait tous à peu près par coeur, les automatismes on les a" - affirment que cela ne pose aucun problème, on peut se poser la question.

En tout cas pas question de se cacher derrière cette excuse facile du côté du banc bayonnais : "quels que soient les joueurs qui seront sur le terrain, le but ce sera de ramener des points de Paris" prévient Joël Rey, avant de mettre un peu plus la pression en affirmant que "tous les joueurs ont intérêt à être prêts dans leur tête et sur ce qu'ils vont montrer car ça peut coûter cher pour eux sur le reste de la saison".

->Stade Français / Aviron Bayonnais, samedi 7 septembre à 20h45. Un match à vivre en intégralité, sans publicité, sur France Bleu Pays Basque et ici dès 20h15.

Les compositions des équipes

Douze changements dans le XV bayonnais (en gras les joueurs reconduits)

  1. Swan Cormenier
  2. Maxime Delonca
  3. Jean-Baptiste De Clercq
  4. Antoine Battut (cap)
  5. Adam Jaulhac
  6. Arnaud Duputs
  7. Baptiste Héguy
  8. André Gorin
  9. Michael Ruru
  10. Manuel Ordas
  11. Latu Latunipulu
  12. Peyo Muscarditz
  13. Callum Wilson
  14. Arthur Duhau
  15. Johannes Graaff

Remplaçants : 16. Maxime Lamothe, 17. Aretz Iguiniz, 18. Mat Luamanu, 19. Tom Darlet, 20. Emmanuel Saubusse, 21. Brandon Fajardo, 22. Sean Robinson, 23. Luc Mousset

Stade Français : Adrien Lapègue titulaire face à son club formateur

Choix de la station

France Bleu