Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : l'heure du grand saut pour l'Aviron Bayonnais

-
Par , France Bleu Pays Basque

Sacré champion de France de Pro D2 2019, l'Aviron Bayonnais retrouve le Top 14, deux ans après l'avoir quitté, ce samedi 24 août sur le terrain du Racing 92. La jeune équipe bayonnaise découvre le haut niveau, face à l'une des meilleures équipes du championnat, avec appétit et appréhension.

L'équipe 2019-2020 de l'aviron bayonnais au complet
L'équipe 2019-2020 de l'aviron bayonnais au complet © Radio France - Céline Arnal

Bayonne, France

L'Aviron Bayonnais s'apprête à effectuer un grand saut dans l'inconnu ce samedi 24 août lors de la 1re journée de Top 14. Deux ans après l'avoir quitté, Bayonne retrouve l'élite avec l'appétit du nouveau et l'appréhension du petit poucet qui craint de se faire dévorer comme ses prédécesseurs.

De l'enthousiasme et de la crainte

"Il y a de l'impatience, acquiesce le manager Yannick Bru, on a envie de rentrer vite dans cette nouvelle compétition pour nous. Il y a un peu de crainte aussi." Bayonne débute en effet ce Top 14 par un très gros morceau. Le Racing 92 est l'un des favoris du championnat, estime l’entraîneur bayonnais, et son U Arena a de quoi impressionner.

"De l'impatience et de la crainte" d'attaquer ce Top 14 pour le manager Yannick Bru

Si quelques vieux briscards sont venus encadrer cette équipe bayonnaise, celle-ci continue de donner leur chance à de nombreux jeunes de son centre de formation qui l'ont porté jusqu'au titre à l'étage inférieur. Cette jeunesse biberonnée en Pro D2 s'apprête à découvrir le Top 14.

"La jurisprudence Perpignan"

"Il y a un peu d'appréhension de découvrir le Top 14, reconnait le centre et co-capitaine Peyo Muscarditz, 23 ans, on en a parlé toute l'année dernière. C'est de l'excitation, de l'enthousiasme (...) un peu d'inquiétude."

"l'excitation et l'inquiétude" de Peio Muscarditz

L'un des 3 autres capitaines de Bayonne, l'expérimenté Antoine Battut, passé par le Racing, se veut lui rassurant : "J'ai de la confiance, je n'ai pas envie d'en avoir trop non plus, on vit tous avec la jurisprudence Perpignan ou Bayonne il y a 2 ans, mais _il y a de l'expérience devant, de la jeunesse derrière, j'ai de l'espoir"_.

Antoine Battut, l'un des capitaines bayonnais, est plutôt "confiant"

"Vite gagner" pour la confiance

L'impératif pour les ciels et blanc en ce début de saison est de vite gagner pour éviter de connaitre la mésaventure de leur prédécesseurs, catalans comme bayonnais. "On va rechercher à vite gagner le premier match pour engranger de la confiance", reconnait Yannick Bru convaincu du potentiel de son équipe.

"Vite gagner pour engranger de la confiance", dit Yannick Bru

De là à penser que l'Aviron peut réaliser un coup à la U Arena, il y a un pas de géant que ni le manager bayonnais, conscient des forces d'un Racing 92 revanchard, même si il doit faire avec l'absence de 10 joueurs retenus pour la Coupe du Monde et quelques blessés importants.

"Une défense difficile à breaker" Yannick Bru jauge le Racing 92

"Etat d'esprit et défense"

Même son de cloche du côté d'Antoine Battut, impressionné par le match de préparation des franciliens face à Pau la semaine passée. 

Vitesse, mêlée, le Racing 92 est "une équipe complète" juge Antoine Battut

Pour Bayonne, qui se déplace _"sans pression"selon Bru, le plus important sera de bien figurer et d'honorer le maillot. Et pour cela, l'Aviron "pourra compter sur_ (son) état d'esprit et (sa) défense. Ca doit rester une des fondations de notre projet parce que quand le navire va tanguer il faudra que l'on puisse s'appuyer sur ces valeurs là".

-> Racing 92 / Aviron Bayonnais, samedi 24 août à 18h. Un match à vivre sur France Bleu Pays Basque et notre player internet

Les compositions des équipes

L'Aviron Bayonnais avec 6 néophytes dans son XV de départ

  1. Ugo Boniface
  2. Maxime Delonca
  3. Census Johnston
  4. Mariano Galarza
  5. Mat Luamanu
  6. Jean Monribot
  7. Antoine Battut (c)
  8. André Gorin
  9. Michael Ruru
  10. Manuel Ordas
  11. Djibril Camara
  12. Peio Muscarditz
  13. Alofa Alofa
  14. Arthur Duhau
  15. Aymeric Luc

Remplaçants : 16. Maxime Lamothe, 17. Swan Cormenier, 18. Evrard Oulai, 19. Baptiste Héguy, 20. Guillaume Rouet, 21. Romain Barthélémy, 22. Julien Tisseron, 23. Luc Mousset

Le Racing 92 amputé mais solide

  1. Vasil Kakovin
  2. Teddy Baubigny
  3. Cedate Gomes Sa
  4. Donnacha Ryan
  5. Boris Palu
  6. Yoan Tanga Mangene
  7. Baptiste Chouzenoux
  8. Jordan Joseph
  9. Teddy Iribaren
  10. Antoine Gibert
  11. Juan Imhof
  12. Henry Chavancy (c)
  13. Olivier Klemenczak
  14. Louis Dupichot
  15. Brice Dulin

Remplaçants : 16. Issam Hamel, 17. Hassane Kolingar, 18. Dominic Bird, 19. Fabien Sanconnie, 20. Sam Hidalgo-Clyne, 21. Simon Zebo, 22. Dorian Laborde, 23. Georges-Henri Colombe Reazel

Choix de la station

France Bleu