Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 : l'IRB demande des comptes sur l'affaire Fritz

-
Par , France Bleu Occitanie

L'affaire Florian Fritz a pris de l'ampleur en ce week-end de demi-finales de Top 14 jouées à Lille. Par l'intermédiaire d'un tweet, posté sur le réseau social, Brett Gosper, directeur général de la Fédération International de Rugby, demande un rapport complet à la suite du K.O dont a été victime le joueur du Stade Toulousain lors du barrage face au Racing-Métro le 9 mai dernier.

divers irb illustration
divers irb illustration

Après l'ouverture d'une enquête par la Ligue Nationale de Rugby (LNR), à la demande de la Fédération Française de Rugby (FFR), c'est l'IRB qui exige désormais un rapport complet sur l'affaire Florian Fritz. La Fédération Internationale de Rugby, par l'intermédiaire de son directeur général, l'australien Brett Gosper, veut savoir pourquoi le protocole commotion n'a pas été appliqué le 9 mai dernier lors du barrage de Top 14 entre Toulouse et le Racing-Métro (16-21). L'image a fait le tour du monde. Florian Fritz visage ensanglanté et visiblement victime d'un K.O, avait quitté la pelouse d'Ernest Wallon (20e) avant de revenir un quart plus tard pour jouer 5 minutes. Le centre toulousain avait ensuite été définitivement remplacé à la mi-temps par Gaël Fickou.

Brett Gosper, directeur général de l'IRB depuis août 2012.
Brett Gosper, directeur général de l'IRB depuis août 2012. © Radio France

"Le premier sentiment que nous avons en regardant les images, c'est qu'il y a eu faute." — Bernard Dusfour, président de la commission médicale LNR.

Interrogé par France Bleu Toulouse, le docteur Bernard Dusfour, qui préside la commission médicale de la LNR , explique l'esprit de la commission d'enquête : "Le premier sentiment que nous avons en regardant les images, c'est qu'il y a eu faute. Maintenant il faut la définir, être sûr de celle-ci. On ne peut pas condamner les gens comme ça, donc il faut une commission d'enquête, et cette commission d'enquête va se réunir et on en aura les résultats pour tout le monde. Nous ne sommes pas là pour juger, nous sommes là pour essayer de comprendre ce qu'il s'est passé."

Pour le docteur Bernard Dusfour il y a eu une \"faute\" mais il faut savoir qui est responsable.

Bernard Lapasset, le président de l'IRB est l'invité exceptionnel de l'émission "Les Jeux du Stade" sur France Bleu Toulouse (90.5) ce lundi entre 18 heures et 19 heures.

A LIRE AUSSI :  

►►► K.O de Fritz : Provale demande la présence d'un médecin indépendant.

►►► Top 14 : deux membres du staff médical "quittent" le Stade Toulousain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess