Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : l'UBB encore trop juste ?

dimanche 14 avril 2019 à 15:14 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

La première défaite à domicile (12-16) de l'Union Bordeaux-Bègles samedi face à Castres compromet sérieusement ses chances de qualification. Et illustre les limites d'un système de jeu dans lequel elle a tendance à s'enfermer.

L'UBB d'Alexandre Roumat a subi la loi d'un CO beaucoup plus maître de son rugby.
L'UBB d'Alexandre Roumat a subi la loi d'un CO beaucoup plus maître de son rugby. © Radio France - Justine Hamon

Bordeaux, France

Les joueurs girondins ont quitté le paddock de Chaban-Delmas avec des regrets. La défaite, la troisième d'affilée à domicile face aux Tarnais, a plombé le vestiaire. Et la désagréable impression d'être resté prisonniers du plan de jeu travaillé pendant la semaine.

"J'ai eu cette sensation là aujourd'hui, avoue les troisième ligne Mahamadou Diaby, que je n'avais pas eue dans les autres matches. A certains moments, j'avais l'impression qu'on voulait trop rester dans ce bras de fer et qu'on aurait dû peut-être provoquer un peu plus les choses. C'est ce qu'ils ont fait en début de deuxième mi-temps. Et nous on a été surpris.

Elle a perdu son instinct, elle est plus dans l'occupation, elle est plus dans un jeu un peu anglo-saxon ou un jeu petit bras de Top 14. Une équipe qui ne veut pas perdre mais qui aurait pour moi les qualités pour gagner en jouant. — Guy Accoceberry

Entraînée puis enfermée dans un rugby rugueux, étriqué et calculateur, l'UBB est tombée sur plus fort. "On est prêts, savoure Christophe Urios qui va certainement emmener le CO vers une quatrième phase finale en quatre ans. Pourquoi on est prêts ? Parce qu'on travaille dur, parce qu'on prépare les matches aux petits oignons et parce qu'on est capables de s'adapter à n'importe quelle équipe. Notre confiance, on la trouve là-dedans."

Christophe Urios va amener son expertise et son expérience à l'UBB de Laurent Marti. - Radio France
Christophe Urios va amener son expertise et son expérience à l'UBB de Laurent Marti. © Radio France - Justine Hamon

Avec quatorze joueurs sur la feuille de match ayant disputé la dernière finale du championnat, Castres a fait parler sa science et son expérience. Et l'UBB n'a jamais osé mettre le grain de folie indispensable pour perturber cette organisation.

"On peut regretter cette fébrilité offensive qui est le point négatif depuis le début de la saison, constate l'ancien international Guy Accoceberry. On sent que cette équipe a perdu de son allant offensif. A l'époque, on venait voir l'UBB pour les voir marquer des essais même si des fois ça jouait trop. Là, elle a perdu son instinct, elle est plus dans l'occupation et elle est plus dans un jeu un peu anglo-saxon ou un jeu petit bras de Top 14. Une équipe qui ne veut pas perdre mais qui aurait pour moi les qualités pour gagner en jouant.

Guy Accoceberry estime que l'UBB se prive en partie d'un vrai potentiel offensif. - Radio France
Guy Accoceberry estime que l'UBB se prive en partie d'un vrai potentiel offensif. © Radio France - Arnaud Carré

Guy Accoceberry : "L'équipe n'a plus rien à perdre (...) qu'elle tente des choses."

"On a rarement eu un effectif aussi qualitatif, poursuit notre consultant, donc c'est extrêmement dommage. Il faudrait peut-être arrêter de leur donner des consignes, leur dire de jouer leur jeu et utiliser la qualité des Radradra, des Connor, des Seuteni, des Tamanivalu. L'équipe n'a plus rien à perdre sur les matches qu'il reste. Qu'elle tente des choses et qu'elle arrête de se mettre cette pression qui ne doit pas exister."

Les résultats de la 22ème journée

Le classement du Top 14