Rugby

Top 14 : l'UBB réussit son coup à Pau (30-28)

Par Damien Gozioso, France Bleu Gironde samedi 1 octobre 2016 à 20:58

Le buteur de l'UBB Ian Madigan, moins en réussite qu'à son habitude, sans conséquence finalement.
Le buteur de l'UBB Ian Madigan, moins en réussite qu'à son habitude, sans conséquence finalement. © Radio France - Justine Hamon

Premier succès de la saison à l'extérieur pour l'Union Bordeaux-Bègles. Un match à rebondissement au cours duquel l'Union a mené avant de connaitre un trou d'air pour finalement s'imposer grâce à un essai sur interception.

Comme la saison passée Bordeaux-Bègles a joué un mauvais tour à Pau sur la pelouse du Hameau. Après un essai rapide de Baptiste Serin (5e), le match s'est résumé à un duel de buteurs entre Madigan et Taylor. Au retour des vestiaires la Section a surpris l'UBB en inscrivant un 10-0 notamment grâce à l'essai de Dupichot, le duel de buteurs a repris avant que Lonca sur une interception cruelle, ne rende définitivement l'avantage à l'UBB, à moins de deux minutes de la fin du match.

Indiscipline des deux côtés

L'an passé, l'Union avait forgé son succès au Hameau sur défense imperméable et surtout très disciplinée. Cela n'a pas été le cas cette année, 15 pénalités contre les Bordelo-béglais, sanctionnés par Cédric Marchat à chaque incursion béarnaise dans la moitié de terrain girondine. Résultat, 21 points sur pénalité pour Tom Taylor auteur d'un 100%.

Pas beaucoup plus sages, les Palois eux aussi se sont beaucoup mis à la faute dans leur propre camp, mais Ian Madigan, un peu moins en réussite qu'à son habitude a raté plusieurs coup de pied. Autre signes de cette indiscipline, un carton jaune à Pau contre Daniel Ramsay, deux à l'UBB contre Madaule puis Avei.

Premier succès à l'extérieur

Le salut de l'UBB, fidèle à ses principes, est venu par le jeu. Le premier essai de Baptiste Serin vient conclure un mouvement d'envergure à plusieurs temps de jeu alors que le deuxième, même s'il s'agit d'une interception, récompense l'effort collectif d'une équipe qui en fin de match a préféré jouer, sans se contenter d'un bonus défensif acquis. L'équipe avait peu tourné pour arriver en confiance après la victoire contre Lyon la semaine passée, ceux qui avaient alors brillé ont de nouveau été bons, Serin, Braid et Madaule particulièrement.

C'est le genre de victoire à l'extérieur qui peut faire la différence en fin de saison, l'Union avait annoncé son intention de venir s'imposer dans le Béarn. Elle a fait le plus dur en joignant le geste à la parole. Avant de recevoir Brive le week-end prochain, Bordeaux-Bègles conforte sa place dans le peloton des prétendants aux phases finales.