Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 : l'UBB s'égare à Paris (26-16)

-
Par , France Bleu Gironde

Beaucoup trop brouillonne et approximative, l'Union Bordeaux-Bègles a perdu ce samedi une occasion de remonter vers la tête du classement, battue par un Stade Français qui a mieux maîtrisé son rugby.

L'essai qui scelle la 3ème victoire d'affilée des Parisiens.
L'essai qui scelle la 3ème victoire d'affilée des Parisiens. © AFP - Franck Fife

L'UBB a cru refaire le coup de Castres quand à dix minutes de la fin, Marco Tauleigne a trouvé l'ouverture et offert l'essai de l'espoir à Ben Lam (19-16, 70ème). 

Espoir éteint sept minutes plus tard par le centre parisien Alex Arrate qui permet au Stade Français de se hisser dans le Top 6.

On s'est tenu à un plan de jeu qu'on avait établi ensemble avec le staff cette semaine.

On attendait beaucoup dans ce match entre deux équipes en confiance et portées sur le jeu de mouvement. Sans doute trop. Le plan des manageurs était clair : ne pas s'exposer et aller jouer chez l'adversaire. Un plan que les Parisiens ont mieux respecté.

"On a fait beaucoup d'erreurs qui ont permis aux Parisiens de scorer trop facilement, avoue l'entraîneur des arrières Frédéric Charrrier. C'est dommage parce qu'à cinq minutes de la fin, on est encore dans le match. On repart sans point donc c'est la déception de la journée."

Mis sous pression sur les ballons hauts et le jeu au sol, l'Union, beaucoup trop pénalisée, n'a pas pu desserrer l'étreinte et aurait même quitté Paris sans regrets si Telusa Veainu n'avait pas manqué un essai tout fait en fin de première période et si Joris Segonds n'avait pas raté la moitié de ses tirs au but (6 sur 12). 

L'UBB n'a pas su trouver la solution pour défier les plans parisiens.
L'UBB n'a pas su trouver la solution pour défier les plans parisiens. © AFP - Franck Fife

"Je ne sais pas si on a été trop spectateur, s'interroge le centre Rémi Lamerat. je sais qu'on s'est tenu à un plan de jeu qu'on avait établi ensemble avec le staff cette semaine. On n'a pas eu la réussite par des petites scories individuelles qui ne nous ont pas permis de prendre l'ascendant. Mais je nous trouve beaucoup mieux stratégiquement dans ce jeu d'occupation même si on l'a peut-être moins bien fait en seconde période.

L'UBB, qui avait décidé d'attendre la faute de son adversaire, s'est un peu retrouvée prise à son propre piège. Elle concède sa quatrième défaite de la saison et devra enchaîner samedi à Montpellier un troisième déplacement consécutif.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess