Rugby

Top 14 : l'Union Bordeaux-Bègles fait tomber le champion d'entrée à Chaban-Delmas (15-9)

Par Damien Gozioso, France Bleu Gironde samedi 20 août 2016 à 23:15

Nans Ducuing a failli inscrire un essai sur une interception.
Nans Ducuing a failli inscrire un essai sur une interception. © Radio France - Justine Hamon

Entame réussie pour l'UBB qui recevait le Racing 92, champion de France en titre, pour la première levée de cette saison 2016-2017. Une victoire longue à se dessiner dans un match sans essai, mais une victoire qui place les Girondins dans la bonne dynamique.

Sans forcément le dire, les joueurs de l'UBB avaient de quoi craindre les Racingmen avant le match : huit des quinze joueurs titulaires victorieux lors de la dernière finale du Top 14 étaient sur la pelouse au coup d'envoi du match. Mais les deux semaines de préparation supplémentaires dont a pu bénéficier l'Union ont peut-être fait la différence dans une rencontre âpre. Et l'Union a pu s'appuyer sur la botte de son nouvel ouvreur Ian Madigan (5 pénalités contre 3 de Dan Carter) pour s'assurer la victoire.

Bordeaux-Bègles moins maladroit

Si l'UBB a rapidement mis la main sur ce match, la victoire a été longue à se dessiner. Plus tranchants et plus précis en attaque, les Girondins ont commis moins de fautes de mains que leurs adversaires. La veille du match le nouvel entraîneur des avants Jacques Brunel confiait que les premières journées souriaient souvent aux équipes les moins maladroites, le match des siens lui a donné raison.

Manquant de rythme en attaque, le Racing a par contre livré une partition impeccable en défense, l'UBB s'y est cassée les dents plusieurs fois, même lorsque Nans Ducuing sur interception ou encore Yann Lesgourgues après un départ côté fermé ont créé le trou.

Chambord, première convaincante

L'Union a su être solide et ne pas craquer lors des très rares éclairs franciliens. Mieux que cela, le pack girondin a tenu la dragée haute à son homologue, en mêlée et en touche, notamment grâce à un Ronan Chambord convaincant malgré sa faible expérience à ce niveau (3 minutes à Pau la saison passée). Première probante aussi pour les autres recrues, le pilier moldave Vadim Cobilas a été un roc en mêlée fermée. Le deuxième ligne Luke Jones s'est illustré en touche mais aussi en portant le ballon. Ian Madigan a lui réussi un 5/6 au pied et s'est montré très appliqué dans sa gestion du jeu.

Seule ombre au tableau, le carton rouge reçu à la 78e minute par le capitaine Louis-Benoit Madaule pour un placage dangereux sur Brice Dulin. Il manquera certainement le déplacement le week-end prochain du côté de Toulouse (samedi à 20h45).

L'alignement de l'UBB (ici Luke Jones et Louis-Benoit Madaule) a fait jeu égal avec celui du Racing. - Radio France
L'alignement de l'UBB (ici Luke Jones et Louis-Benoit Madaule) a fait jeu égal avec celui du Racing. © Radio France - Justine Hamon

Partager sur :