Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : duel de mal-portants entre Toulon et la Section Paloise

vendredi 22 février 2019 à 17:59 Par Damien Gozioso, France Bleu Béarn

La Section Paloise se déplace à Toulon ce samedi (18 heures) dans l'espoir d'y faire un coup. Cela permettrait de donner un peu de relief à la fin de saison qui se profile.

Paddy Butler et Malik Hamadache, tous les deux dans le groupe, vont retrouver les Toulonnais qu'ils avaient battu à l'aller.
Paddy Butler et Malik Hamadache, tous les deux dans le groupe, vont retrouver les Toulonnais qu'ils avaient battu à l'aller. © AFP - Iroz Gaizka

Toulon, France

Événement assez rare pour être souligné, la Section Paloise (10e) se déplace ce week-end à Mayol alors qu'elle devance son adversaire au classement (11e). Ce n'est certes que d'un petit point, mais cela montre bien que si la Section ne réalise pas le parcours escompté cette saison, le RCT version Collazo aussi brille par son inconstance.

Fred Manca : « Personne n'abandonnera »

Encore du combat

Pourtant, impossible de faire dire à qui que ce soit que se sont des Rouge et Noir un peu palots que vont affronter les Béarnais à Mayol. « On connait ce stade, cette équipe, cette ville, assure le 2e ligne Fabrice Metz, on va essayer d'y mettre en place ce qu'on a travaillé et de ne pas rentrer les valises pleines ». « Toulon ça reste Toulon » renchérit l'entraîneur des 3/4 Fred Manca. C'est donc avec la plus grande des prudences que la Section prépare ce déplacement, en se rappelant aussi que les deux derniers déplacements à Mayol se sont soldés par deux belles roustes (41-14 la saison passée et 32-12 la précédente). Cette saison les Varois ont déjà cédé deux fois à domicile, face au Racing et La Rochelle.

Fabrice Metz : « Fermer notre bouche et travailler »

Antoine Hastoy connaît ce stade qu'il a visité « en touriste » mais n'y a jamais joué. Propulsé à l'ouverture à la place de Slade, en difficulté face à Castres, le jeune ouvreur veut saisir sa chance : « Bien sûr je suis content de débuter, c'est bien pour moi mais il va falloir que ce soit toute l'équipe qui fasse un bon match, pour se retrouver sur notre jeu ». Hastoy aura à gérer la chaude ambiance varoise, et plus directement son duel à distance face à un autre espoir au poste, Louis Carbonel. Si le match face à Castres avait été préparé dans l'intention de disputer un gros combat, il en a été de même cette semaine, et la Section voudra s'appuyer à nouveau sur sa défense, plutôt satisfaisante face au champion.

Gagner pour ne plus trembler

Même si le spectre du maintien n'effraie pas vraiment grand monde à Pau, une victoire à Toulon éviterait de se poser certaines questions. Et si Agen gagnait à Perpignan ? Et si au contraire les Catalans entamaient une folle remontée ? Avec le Section / Agen qui se profile le 2 mars prochain, ces questions pourraient devenir épineuses. « On est sans doute à la place qu'on mérite par rapport à nos prestations », confirme le 2e ligne Fabrice Metz. « Bien sûr qu'on regarde ce classement, confirme Manca. On sait les échéances qu'on a, mais l'objectif ça reste d'améliorer ou au moins égaler nos saisons précédentes, si on continue à avancer il n'y a pas de raison qu'on ne s'en sorte pas ».

La Section se déplace quasiment avec l'équipe la plus forte du moment en fonction des blessures de certains : Votu, Delannoy, Mowen et Pesenti sont tous forfaits suite à la défaite contre le CO. Avec les retours de blessure de Butler ou encore Lestremeau, cela va permettre de voir sur le terrain le 3e ligne Giovanni Habel-Kuffner ou encore Dan Malafosse, qui démarrera sur le banc, sa première apparition en Top 14 depuis septembre dernier. En face Toulon sera privé de ses internationaux Guirado, Belleau et Bastareaud, ou encore de Filipo Nakosi, le meilleur marqueur du club, blessé. Le All Black Julian Savea déclaré persona non grata par son président Mourad Boudjellal n'est pas dans le groupe retenu par Patrice Collazo.

Toulon / Section Paloise, c'est à vivre dès 17h30 pour l'avant-match avec France Bleu Béarn !

Les équipes

RC Toulon : 15. Domvo ; 14. H. Bonneval, 13. Tuisova, 12. Trinh-Duc, 11. Ikpefan ; 10. Carbonel, 9. Webb ; 7. Isa, 8. R. Lakafia (cap), 6. Messam ; 5. R. Taofifenua, 4. Vernet ; 3. Setiano, 2. Etrillard, 1. Gros.
Remplaçants : 16. Soury, 17. Devaux, 18. Gorgodze, 19. Alainu'uese, 20. Fekitoa, 21. Monribot, 22. Meric, 23. Fresia.

Section Paloise : 15. Mogg ; 14. Planté, 13. Stanley, 12. Vatubua, 11. Lestremeau ; 10. Hastoy, 9. Daubagna (cap) ; 7. Habel-Kuffner, 8. S. Armitage, 6. Butler ; 5. Metz, 4. Foley ; 3. Adriaanse, 2. Lespiaucq, 1. Mackintosh.
Remplaçants : 16. L. Rey, 17. Domingo, 18. Malafosse, 19. Erbani, 20. Le Bail, 21. Slade, 22. Nicot, 23. Hamadache.