Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 : la Section Paloise à la peine au Stade Français (46-32)

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

La Section Paloise n'a pas fait illusion longtemps sur la pelouse de Jean-Bouin. Indisciplinés, désorganisés défensivement et sans idées offensivement, les Béarnais s'inclinent logiquement et accréditent l'hypothèse d'un barrage en fin de saison.

Giovanni Habel-Kuffner, trop court pour reprendre Sekou Macalou, le symbole de cette partie...
Giovanni Habel-Kuffner, trop court pour reprendre Sekou Macalou, le symbole de cette partie... © AFP - Geoffroy Van der Hasselt

Difficile de se dire, en voyant ce Stade Français / Section Paloise, que les joueurs de la capitale sortaient de trois semaines sans jouer, et qu'à l'inverse les Vert et Blanc arrivaient avec un sursaut de motivation né de la victoire face à Bayonne. Hormis durant les cinq dernières minutes durant lesquelles Ramsay (75e) puis Manu (80e) ont illusoirement rapproché la Section au score, les Palois n'ont jamais vraiment été dans le coup malgré les essais de Septar (35e), et Tuimaba (47e). Six essais encaissés, 35 placages manqués, 13 pénalités concédées... La copie est à revoir d'urgence.

Thomas Domingo : "une situation où on ne peut pas se permettre ce genre de match"

Le co-entraîneur de la Section Paloise a peu goûté le niveau de prestation de son équipe, et l'investissement de certains : "On avait envie de récupérer au moins un point, sauf que dans le contenu on est loin d'y être... Il va falloir vite réagir avec les matchs importants qui arrivent. On est dans une situation où on ne peut pas se permettre ce genre de match, ce genre de comportement de la part de certains. Certains sont investis à 200%, d'autres sont à 40% et ça n'est pas acceptable, je le répète on n'est pas dans une situation où on peut se le permettre. Plus les matchs passent plus on se rapproche de la crise. On est loin de sortir de la place de barragiste en proposant ce genre de match, ce genre de contenu".

Matthieu Ugena : "la discipline nous coûte cher"

Quentin Lespiaucq : "on s'était fixé des objectifs et on ne les réalise pas"

Le talonneur et capitaine de la Section Paloise était amer après la prestation des siens : "En première mi-temps on prend une leçon de réalisme : ils viennent trois fois, ils marquent trois fois... Nous on a deux occasions nettes où on ne marque pas, on ne peut s'en prendre qu'à nous. On est encore trop indisciplinés, on s'était fixé des objectifs collectifs et individuels et on ne les réalise pas. On est des hommes de devoir, on va devoir repartir au combat".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess