Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : la Section Paloise à La Rochelle pour changer de cap

vendredi 12 avril 2019 à 19:10 Par Damien Gozioso, France Bleu Béarn

La Section Paloise, incapable de gagner à domicile, voit ses poursuivants au classement se rapprocher. Alors c'est à l'extérieur maintenant qu'il faut tenter de gagner, dès ce samedi (18 heures) sur la pelouse rarement accueillante de Marcel-Deflandre.

Jale Vatubua et les Palois voudront prendre leur revanche face aux Rochelais.
Jale Vatubua et les Palois voudront prendre leur revanche face aux Rochelais. © AFP - Iroz Gaizka

La Rochelle, France

« On serait fou d'attendre Grenoble pour commencer à bouger » répond du tac au tac Fred Manca quand la question lui est posée de savoir si la Section jouera définitivement son maintien lors de la 25e journée et la réception du FCG. Dans cette fin de saison où rien ne semble sourire aux Palois (11e), le déplacement s'annonce périlleux à La Rochelle (8e), même si les Maritimes sont eux aussi dans une série de cinq défaites consécutives en championnat.

Des enseignements dans la défaite face au LOU

Le bilan de la 7e défaite à domicile, celle subie face au LOU, a donné des pistes au groupe pour la fin de saison. « Un groupe qui lâche ses potes sur le terrain ou son staff, il ne fait pas une telle 2e mi-temps face à Lyon, cela montre qu'on a envie de se sortir ensemble de cette mauvaise passe, il y a toujours de la solidarité au sein de ce club » assure Manca. Au-delà de cette réaction il y a tout de même ces 28 placages manqués (après les 36 contre Montpellier, les 35 à Clermont, les 22 contre Agen et on pourrait continuer) et les 9 touches égarées par l'alignement Béarnais. « Tout le monde a fait son erreur, au bout de 40 minutes ça fait beaucoup, décortique Pierrick Gunther, pour moi c'était comme un défi de rentrer à ce moment-là... Je ne pouvais faire que mieux ».

Pierrick Gunther : « Il faut y aller en "winners" »

« S'être fait huer comme ça au Hameau, pour un joueur c'est terrible » confie dans un autre registre Gunther. L'orgueil palois doit aussi parler, alors que le club n'a plus gagné depuis plus d'un mois. « On garde la tête haute et on y croit, il faut rester confiant, positive le jeune Marvin Lestramau, on ne va pas se mettre une pression supplémentaire à cause du maintien, il faut juste penser à la victoire à La Rochelle ». La Rochelle, en difficulté en championnat et encore loin de la 6e place qui était l'objectif en début de saison s'est rassurée en se qualifiant pour une demi-finale de Challenge Cup (victoire face à Bristol 39-15).

Terrain hostile

Ces cinq dernières saisons la Section Paloise a encaissé en moyenne 34 points à Marcel-Deflandre. Pour autant, Marvin Lestremau refuse de broyer du noir en soulignant cette mauvaise passe que traverse aussi La Rochelle : « Ils ne sont pas non plus sur une dynamique extraordinaire, c'est peut-être le moment idéal pour y aller, ils enchaînent les défaites et sont, un peu comme nous, dans le doute. Il y a quelque chose à faire là-bas ». Pour la 45e fois d'affilée en Top 14, Marcel-Deflandre affichera « complet », « peu d'endroits en France donnent autant envie de jouer au rugby, fait mousser Fred Manca, l'ambiance est magnifique, on entraîne pour ces matchs-là et les joueurs jouent pour ces matchs-là aussi ».

Marvin Lestremau : « Il y a largement moyen de rivaliser »

Pour ce match, pas de Jesse Mogg côté palois, l'arrière australien a annoncé sur les réseaux sociaux s'être à nouveau fait opéré du tibia duquel on lui avait retiré une tumeur bénigne en janvier dernier. Domingo, Rey, Metz, Gunther, Puech, Butler, et Lestremau s'installent dans le XV de départ alors que Ben Mowen sort du groupe et que Steffon Armitage n'y figure toujours pas. Côté rochelais, les Bleus Dany Priso, Uini Atonio et Geoffrey Doumayrou sont titulaires alors que c'est le jeune Thomas Berjon (21 ans) qui est titulaire à la mêlée préféré à Alexis Balès, tout juste de retour de blessure.

La Rochelle / Section Paloise, c'est à vivre ce samedi dès 17h30 pour l'avant-match avec France Bleu Béarn !

Les équipes

La Rochelle : 15. Murimurivalu ; 14. Rattez, 13. Doumayrou, 12. Botia, 11. Retière ; 10. West, 9. Berjon ; 7. Liebenberg, 8. Vito (cap), 6. Alldritt ; 5. Tanguy, 4. Sazy ; 3. Atonio, 2. Orioli, 1. Priso.
Remplaçants : 16. Bourgarit, 17. Pelo, 18. Jolmes, 19. Gourdon, 20. Balès, 21. Sinzelle, 22. Favre, 23. Boughanmi.

Section Paloise : 15. Slade ; 14. Lestremau, 13. Taylor, 12. Vatubua, 11. Votu ; 10. Hastoy, 9. Daubagna (cap) ; 7. Gunther, 8. Butler, 6. Puech ; 5. Metz, 4. Ramsay ; 3. Adriaanse, 2. L. Rey, 1. Domingo.
Remplaçants : 16. Lespiaucq, 17. Calles, 18. Delannoy, 19. Habel-Kuffner, 20. Ugena, 21. Le Bail, 22. Nicot, 23. Tierney.