Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : la Section Paloise aimerait s'exporter à Montpellier

-
Par , France Bleu Béarn

Après une première plutôt réussie à domicile face à Brive, les Palois voudraient maintenant montrer qu'ils ont aussi les moyens de convaincre loin du Hameau. Tout sauf simple à Montpellier (ce samedi, 18 heures).

Les Palois de Thibault Daubagna ne veulent pas revivre le même calvaire que ces trois dernières saisons dans l'Hérault.
Les Palois de Thibault Daubagna ne veulent pas revivre le même calvaire que ces trois dernières saisons dans l'Hérault. © AFP - Pascal Guyot

Montpellier, France

L'acte Un de la reconquête entamée par la Section Paloise, le week-end dernier au Hameau face à Brive, a été plutôt convaincant. Mais les Béarnais savent bien qu'ils n'ont ni les moyens ni le temps de céder au triomphalisme. L'objectif présidentiel de 10 points sur les quatre journées laisse peu de marge de manœuvre avant la réception d'Agen et un déplacement à Clermont. Face au MHR privé de huit internationaux et de plusieurs blessés mais toujours compétitif, la Section se déplace "avec humilité mais détermination".

Gérer mieux, jouer moins ?

Ces trois dernières saisons, la Section Paloise a encaissé – avec une certaine constance – trois revers cuisants à Montpellier : 41-13 l'an dernier, 45-13 il y a deux ans, et 41-13 il y a trois ans. Et n'allez pas dire aux Béarnais qu'en cette période pré-Coupe du monde, le club héraultais est affaibli : "Tout le monde considère qu'ils sont plus faibles en ce moment, je n'en suis pas sûr, affirme le 3e ligne Martin Puech. À Castres ils auraient pu gagner sur la dernière action (défaite 26-25, NDLR), ils ont un effectif tellement large, ça reste tout le temps costaud... Ça sera un sacré challenge de gagner là-bas". Pour autant la Section Paloise ne part pas battue, l'équipe lancée par le staff l'atteste (lire ci-dessous), et la manière d'aborder les matchs loin du Hameau a évolué assure toujours Martin Puech : "La grosse différence c'est qu'on est sans doute plus réaliste, on alterne plus, on joue plus au pied, une stratégie plus adaptée à l'extérieur... L'an dernier on jouait peut-être trop, et on s'exposait beaucoup".

Tout est question de dosage, poursuit le co-manager Fred Manca, entre la volonté d'être conquérant, et l'humilité dont doit faire preuve une équipe peu à l'aise loin de chez elle depuis de longs mois : "On va évidemment jouer ce match à fond, et ce n'est pas parce qu'on est humble qu'on manque de détermination, qu'on y va en ayant déjà perdu... Ce n'est pas parce qu'on y va en respectant le passé ou le jeu que peut mettre en place l'adversaire qu'on ne se laisse aucune chance".

"Un deuxième acte fondateur"

Confiance a été faite à une bonne partie du groupe vainqueur de Brive la semaine passée. Devant, Lespiaucq, Boughanmi, Delannoy, Metz et Puech vont enchaîner, alors que Denis Marchois devrait faire sa première apparition sous son nouveau maillot. Derrière, le joker de luxe Benson Stanley est maintenu, tout comme Daubagna, Hastoy, Fumat et Malié, alors que Votu retrouve une place plus habituelle, à l'aile. Tom Taylor, blessé au doigt, laisse sa place sur le banc à Colin Slade, qui reprend du service.

Côté montpelliérain, malgré les nombreuses absences, l'équipe a fière allure avec notamment le retour du surpuissant Nemani Nadolo à l'aile. "Cela pourrait être un deuxième acte fondateur, espère Fred Manca, ne serait-ce que par les attitudes qu'on pourrait avoir. On a prévenu les joueurs, à eux de jouer".

Montpellier / Section Paloise, c'est à vivre ce samedi dès 17h30 pour l'avant-match, avec France Bleu Béarn !

Les équipes

Montpellier : 15. Bouthier ; 14. Ngandebe, 13. Reilhac, 12. Vincent, 11. Nadolo ; 10. Cruden, 9. Fotualii ; 7. Devergie, 8. Timu, 6. K. Galletier ; 5. Jac. Du Plessis, 4. Van Rensburg ; 3. Haouas, 2. Delhommel, 1. Fichten.
Remplaçants : 16. Giudicelli, 17. Brennan, 18. Willemse, 19. Kornath, 20. Sanga, 21. Martin, 22. Fall, 23. Guillamon.

Section Paloise : 15. Malié ; 14. Fumat, 13. Stanley, 12. Nicot, 11. Votu ; 10. Hastoy, 9. Daubagna ; 7. Gunther, 8. Pesenti, 6. Puech ; 5. Metz, 4. Delannoy ; 3. Boughanmi, 2. Lespiaucq, 1. Moïse.
Remplaçants : 16. L. Rey, 17. Calles, 18. Marchois, 19. Tagitagivalu, 20. Marques, 21. Slade, 22. Pinto, 23. Adriaanse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu