Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : la Section Paloise veut se relancer au Stade Français

-
Par , France Bleu Béarn

La Section Paloise lance ses fêtes de fin d'année à Paris, chez le dernier le Stade Français ce dimanche (12h30). Le premier d'une série de trois matchs décisifs pour la suite.

Le capitaine Quentin Lespiaucq, là pour montrer la voie à ses coéquipiers.
Le capitaine Quentin Lespiaucq, là pour montrer la voie à ses coéquipiers. © Maxppp - © David Le Déodic

Paris 16, Paris, France

"On est passé à autre chose" balaie Nicolas Godignon, déjà trois semaines après la dernière rencontre de Top 14 et la défaite à domicile face à Toulon. Depuis une nouvelle parenthèse européenne est passée, et la Section Paloise (12e) veut regarder l'avenir. Ces trois derniers matchs de la phase aller, au Stade Français donc, puis à la maison contre l'UBB puis La Rochelle diront beaucoup de la capacité des Béarnais à jouer les trouble-fêtes 

Charly Malié avant d'aller au Stade Français : "On joue notre saisons sur les trois prochains matchs"

Un dernier à ne pas relancer

Le Stade Français, dernier, reste sur trois défaites consécutives en championnat. "Si on gagnait, ça les mettrait vraiment en difficulté et ils deviendraient des alliés de circonstance pour la suite" développe Nicolas Godignon, d'accord pour dire, comme ses joueurs que sur le papier les joueurs de la capitale n'ont pas la tête de derniers de la classe. Néanmoins, chaque équipe, et la Section ne fait pas exception, se déplace désormais à Paris en sachant qu'un coup est réalisable confirme Fabrice Metz : "On le sait bien, on était dans cette situation l'année dernière, on sait aussi que sur certains match, un réveil est possible. Ils sont mal en point mais il faut toujours craindre une réaction, un sursaut d'orgueil".

Un championnat ultra-resserré où la Section se mordrait les doigts de justement relancer un concurrent. D'autant que tant que la situation ne se décante pas réellement, ce n'est pas simple de fixer un cap. "C'est un peu peu pénible parce que tu ne peux pas te donner d'objectif clair, confirme Charly Malié. C'est pour ça que je n'ai pas honte de le dire, _on joue notre saison sur les trois prochains matchs_, après La Rochelle on saura ce qu'on joue. Si après ces trois journées on est 11e, ça risque d'être compliqué jusqu'à la fin de la saison... Et si au contraire on est 3e, 4e ou mieux, je pense qu'on pourra se dire qu'on regarde vers le haut et qu'on arrête de regarder derrière".

Première en Top 14 pour Whitelock et Smith

La Section Paloise va aligner deux pilieurs qui auront à coeur de briller à Jean-Bouin, Siegfried Fisi'ihoi à gauche, joueur du Stade Français la saison dernière encore, et Mohamed Boughanmi à droite, formé au Stade Français où il a joué jusqu'au centre de formation. Les deux All Blacks Luke Whitelock et Ben Smith vont eux découvrir le Top 14, après avoir chacun joué une mi-temps en Challenge contre Cardiff. Ben Smith est aligné à l'aile, pour laisser Charly Malié à l'arrière, lui qui réalise un très bon début de saison. Thibault Daubagna retrouve le XV de départ en championnat aux côtés d'Antoine Hastoy. Alexandre Dumoulin revient lui de blessure pour ce match.

Mohamed Boughanmi, formé au Stade Français, attend la première mêlée

Stade Français / Section Paloise, c'est à vivre ce dimanche dès midi pour l'avant-match avec France Bleu Béarn !

Les équipes

Stade Français : 15. Hamdaoui ; 14 Etien, 13. Fickou, 12. Arrate, 11. Lapègue ; 10. Segonds, 9. Hall ; 7. Macalou, 8. T. Gray, 6. Matera ; 5. Maestri (cap), 4. Gabrillagues ; 3. Alo-Emile, 2. Da Silva, 1. Béthune.
Remplaçants : 16. Panis, 17. Mavinga, 18. De Giovanni, 19. Chapuis, 20. Coville, 21. Sanchez, 22. Mapoe, 23. Melikidze.

Section Paloise : 15. Malié ; B. Smith, 13. Dumoulin, 12. Vatubua, 11. Fumat ; 10. Hastoy, 9. Daubagna ; 7. Puech, 8. L. Whitelock, 6. Pesenti ; 5. Metz, 4. Ramsay ; 3. Boughanmi, 2. Lespiaucq (cap), 1. Fisi'ihoi.
Remplaçants : 16. L. Rey, 17. Moïse, 18. Habel-Kuffner, 19. Waqaniburotu, 20. Marques, 21. Taylor, 22. Pourailly, 23. Adriaanse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu