Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 : la Section Paloise en mode maintien à Castres

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

En position de barragiste, la Section Paloise veut et doit prendre des points partout pour se sortir de l'ornière. Ce soir (20h30) sur la pelouse de Castres, également à la lutte pour le maintien, la lutte sera âpre.

Antoine Hastoy va livrer un duel à distance avec Benjamin Urdapilleta.
Antoine Hastoy va livrer un duel à distance avec Benjamin Urdapilleta. © AFP - Iroz Gaizka

La Section Paloise (13e) a vécu sa première semaine depuis bien longtemps dans la peau d'une équipe engluée dans la zone rouge. La défaite une nouvelle fois cruelle face à Clermont (23-20), conjuguée aux bons résultats des autres équipes du fond du classement, font des Béarnais de virtuels barragistes en fin de saison. Une situation pour le moins inconfortable de laquelle voudraient vite se sortir les Vert et Blanc. Cela passe par une victoire à Castres (10e), une équipe face à laquelle la Section reste sur trois défaites

Tenir 80 minutes

Nicolas Godignon analyse les deux dernières défaites (sur une série de six revers en cours) avec pragmatisme : "Sur 160 minutes, il y en a 140 de qualité, il ne faut pas tout effacer", parce que la Section n'a pas perdu son rugby, non, juste la capacité à ne pas se relâcher, même en menant avec une certaine marge. Une manière d'entretenir un état d'esprit positif afin d'éviter tout écroulement au moment de l'emballement final de cette course au maintien.

En face, les Castrais sont ragaillardis par une victoire précieuse à Agen le week-end passé (43-24), mais qui restent aussi à Pierre-Fabre sur une belle claque reçue (victoire 27-0 du Racing lors de la journée précédente). "À Castres il y a toujours cet état d'esprit, ce combat, ils ne lâchent jamais, ça va être comme un bras de fer" prévient Lourens Adriaanse.

Whitelock de retour, pas Slade

Signe que le staff palois a confiance malgré la situation, 13 des 15 titulaires face à Clermont sont maintenus. Luke Whitelock à nouveau sur pieds revient dans l'équipe à la place de Lekima Tagitagivalu, à l'aile, Vincent Pinto remplace lui Atila Septar. Samuel Marques et Alexandre Dumoulin font leur retour sur le banc alors que Charly Malié sort du groupe. Colin Slade est lui encore trop juste. Côté castrais, l'Arudyen Julien Dumora est titulaire à l'arrière, alors que le Canadien Matt Tierney, pensionnaire du centre de formation de la Section jusqu'à l'année dernière, est aligné au poste de pilier gauche.

Ce samedi soir, les six derniers vont se jouer entre-eux : la Section à Castres donc, mais aussi Agen (14e) à Brive (9e) et le Stade Français (12e) à Bayonne (11e), la lutte pour le maintien va donc immanquablement se décanter...

Les équipes

Castres Olympique : 15. Dumora ; 14. Nakosi, 13. Combezou, 12. Vialelle, 11. Laveau ; 10. Urdapilleta, 9. Kockott ; 7. Gérondeau, 8. Vaipulu, 6. Babillot (cap) ; 5. Moreaux, 4. Jacquet ; 3. Hounkpatin, 2. Jenneker, 1. Tierney.
Remplaçants : 16. Firmin, 17. De Benedittis, 18. Samson, 19. Delaporte, 20. Jelonch, 21. Radosavljevic, 22. Caminati, 23. Kotze.

Section Paloise : 15. B. Smith ; 14. Pinto, 13. Fumat (cap), 12. Vatubua, 11. Votu ; 10. Hastoy, 9. Daubagna ; 7. Puech, 8. L. Whitelock, 6. Erbani ; 5. Metz, 4. Delannoy ; 3. Adriaanse, 2. L. Rey, 1. Fisi'ihoi.
Remplaçants : 16. Barka, 17. Moïse, 18. Pesenti, 19. Tagitagivalu, 20. Marques, 21. Taylor, 22. Dumoulin, 23. Hamadache.

Castres Olympique / Section Paloise, c'est à vivre en intégralité avec France Bleu Béarn, rendez-vous dès 20 heures pour l'avant-match !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess