Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : la Section Paloise ne veut pas de retard à l'allumage à l'UBB

-
Par , France Bleu Béarn

La Section Paloise, habituée aux faux-départs depuis son retour en Top 14, entame son championnat sur la pelouse de l'Union Bordeaux-Bègles (17h15). Là où elle avait abandonné ses espoirs de phases finales et de Champions Cup l'année dernière.

Colin Slade et Ben Mowen seront là pour tenter de faire un résultat à Bordeaux.
Colin Slade et Ben Mowen seront là pour tenter de faire un résultat à Bordeaux. © AFP - Iroz Gaizka

Bordeaux, France

Voilà deux mois que ça les démange. Depuis la reprise le 25 juin dernier, c'est la date cochée pour les joueurs de la Section, celle du début des choses sérieuses. Après deux matchs amicaux perdus face à Bayonne et Toulouse qui n'ont pas inquiété le staff, c'est l'UBB qui va être le premier révélateur de l'état de forme des Béarnais.

Prouver que l'équipe est prête

"Si on compare les stats GPS des entraînements par rapport à la saison dernière, on court plus, note le talonneur Quentin Lespiaucq. Cette semaine les entraînements ont été très propres". Le staff tient le même discours, et Simon Mannix le manager prévient que "comme tous les clubs du Top 14, chacun dit qu'il est prêt avant de commencer". Le Néo-Zélandais après avoir donné sa chance à tout le monde, ou presque, lors des matchs de préparation a opté pour un XV de départ proche de celui qui a terminé la saison dernière : hormis Hamadache, les cadres de la saison dernière - Lespiaucq, Mowen, Daubagna, Slade, Votu - sont titulaires.

Si la Section s'avance donc à Bordeaux avec quelques certitudes dans les hommes et dans le jeu, elle ne sait pas vraiment à quoi s'attendre. "On n'a pas eu beaucoup d'images de leurs deux matchs amicaux, dont un qu'ils ont joué en Afrique du Sud dans des conditions climatiques dantesques" explique Julien Fumat. "On a pas grand chose sur quoi s'appuyer donc on s'est focalisé sur nous et je pense que c'est une bonne chose" ajoute celui qui sera capitaine ce samedi après-midi.

Pas une victoire lors de la première journée depuis 2015

Pas grand monde n'a oublié que c'est sur la pelouse de Chaban-Delmas que les Vert et Blanc ont en grande partie dit "adieu" aux phases finales l'an dernier. Un match que la Section a longtemps maîtrisé avant de s'incliner sur une dernière pénalité de Baptiste Serin (19-18) à quelques minutes du coup de sifflet final. Le talonneur Quentin Lespiaucq n'a pas oublié : "On a tous en tête que la saison dernière on passe à côté de quelques chose qui peut être énorme, il ne faut pas qu'on finisse avec une grosse paire de boules comme l'an dernier, alors commençons la saison par le bon bout, sans refaire les mêmes erreurs que l'an dernier à Bordeaux".

Et pour ajouter une pointe de motivation, si nécessaire, Quentin Lespiaucq souligne aussi le fait que depuis son retour en Top 14 en 2015, jamais la Section ne s'est imposée lors de la première journée. "Ça fait trois saisons qu'on prend une valse au premier match" résume le talonneur, et les chiffres confirment : 34-18 au Stade Français, 28-11 à Castres et enfin 41-14 à Toulon l'an passé. Autant dire que pour se mettre d'entrée en ordre de marche et en confiance avant de recevoir Toulon, il vaudra mieux, cette année, éviter le retard à l'allumage.

Union-Bordeaux-Bègles / Section Paloise, rendez-vous dès 16h45 pour vivre l'avant-match et le match en intégralité !

Les équipes

Union Bordeaux-Bègles : 15. Ducuing ; 14. Tilsley, 13. Lonca, 12. Seuteni, 11. Connor ; 10. James, 9. Serin ; 7. Roumat, 8. Amosa, 6. Diaby ; 5. Cazeaux, 4. Douglas ; 3. Cobilas, 2. Dufour, 1. Kaulashvili.
Remplaçants : 16. Lamothe, 17. Païva, 18. Marais, 19. Woki, 20. Gimbert, 21. Radadra, 22. Nabuli, 23. Tabidze.

Section Paloise : 15. Malié ; 14. Planté, 13. Fumat (cap), 12. Vatubua, 11. Votu ; 10. Slade, 9. Daubagna ; 7. Dougall, 8. Erbani, 6. Mowen ; 5. Metz, 4. Ramsay ; 3. Adriaanse, 2. Lespiaucq, 1. Moïse.
Remplaçants : 16. Bouchet, 17. Mackintosh, 18. Foley, 19. Pesenti, 20. Puech, 21. Blanc, 22. Taylor, 23. Corato.