Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : la Section Paloise sans crainte face au LOU

vendredi 30 novembre 2018 à 18:32 Par Damien Gozioso, France Bleu Béarn

Pas favoris sur le papier, les Palois estiment qu'ils n'ont rien à perdre au moment de se déplacer sur la pelouse de Lyon ce samedi (18h05). Et au contraire, une victoire leur permettrait de sortir d'une spirale bien négative.

Watisoni Votu, encore une fois titulaire à la Section.
Watisoni Votu, encore une fois titulaire à la Section. © AFP - Romain Lafabrègue

Lyon, France

L'heure n'est pas à l'abattement à la Section Paloise. Tout le monde sait le club embourbé dans une mauvaise passe de trois défaites consécutives en championnat, « en début de semaine c'était dur mentalement » avoue Malik Hamadache, « ce n'est pas la meilleure période » reconnaît aussi l'entraîneur des 3/4 Fred Manca, mais pour autant « on n'a pas la tête basse » assure Laurent Bouchet. L'état d'esprit est bon, l'équipe croit dans le jeu qu'elle pratique. Reste maintenant à valider ces discours, « c'est bien de parler, mais il faut aussi montrer sur le terrain » assume le talonneur avant de monter dans l'avion pour Lyon.

Laurent Bouchet : « Quand ça ne va pas, il faut faire preuve de fierté »

Se retrouver par le jeu

« Ce sera un exploit si on gagne à Gerland » lâche Bouchet. Manière de dire que la Section ne se met pas la pression avant ce déplacement. Au contraire, l'idée c'est de retrouver cette confiance qui fait tant défaut. « Il faut jouer juste, implore Fred Manca. Si on surjoue, on s'expose à des risques », autrement dit la Section ne compte pas réduire la voilure, mais bien trouver la solution par ce jeu de mouvement qui a fait sa réputation et sa force ces dernières saisons. « Se retrouver nous-mêmes » ose Malik Hamadache qui se soucie peu du résultat final : « Ça me va si on fait 3-3 mais qu'on a envoyé du jeu partout, beaucoup de rythme, qu'on a retrouvé l'identité paloise et qu'on a tous travaillé l'un pour l'autre ».

Seulement la pelouse de Gerland n'est pas l'endroit le plus accueillant pour se remettre à l'endroit. Le LOU, toujours invaincu sur son terrain a ainsi corrigé le finaliste Montpellier (55-13) ou encore le Stade Français il y a peu (41-6). Trois victoires au total pour autant de bonus offensif, ne concédant le match nul qu'au Stade Toulousain (16-16) lors de la 1ère journée de la saison. La Section alterne de son côté le bon et le moins bon à l'extérieur : deux victoires chez Grenoble et Agen, trois (lourdes) défaites à Bordeaux-Bègles, au Racing et à Castres. « À l'extérieur on joue parfois plus libérés, espère Laurent Bouchet, si on se bride parce qu'on manque de confiance, c'est un cercle vicieux, alors il faut y aller libérés ».

Fred Manca : « On ne va pas changer de jeu »

Hastoy et Slade au coup d'envoi

Pour ce déplacement dans le Rhône la Section devra toujours faire sans Tom Taylor, Jesse Mogg et Dan Malafosse, alors que Julien Fumat, Thomas Domingo et Peter Saïli ont aussi rejoint l'infirmerie. En 2e ligne, le staff palois a décidé d'associer deux joueurs complémentaires : Daniel Ramsay et Julien Delannoy. La surprise vient surtout de la ligne de 3/4 où Antoine Hastoy prend l'ouverture alors que le Néo-Zélandais Colin Slade occupera l'arrière, décalant, de fait, Charly Malié à l'aile.

Malik Hamadache : « On ne va pas à Gerland la fleur au fusil »

Lyon Olympique Universitaire / Section Paloise, c'est à vivre dès 17h30 avec France Bleu Béarn !

Les équipes

LOU : 15. Buttin ; 14. Arnold, 13. Wulf, 12. Ngatai, 11. Mignot ; 10. Beauxis, 9. Pélissié ; 7. Sobela, 8. Gill, 6. Puricelli ; 5. Fr. Van der Merwe, 4. Lambey ; 3. Gomez Kodela, 2. Ivaldi, 1. Buckle.
Remplaçants : 16. Lacombe, 17. Menini, 18. Oosthuizen, 19. Fearns, 20. Doussain, 21. McLeod, 22. Regard, 23. Kaabeche.

Section Paloise : 15. Slade ; 14. Malié, 13. Stanley, 12. Vatubua, 11. Votu ; 10. Hastoy, 9. Daubagna (cap) ; 7. Butler, 8. Armitage, 6. Mowen ; 5. Ramsay, 4. Delannoy ; 3. Hamadache, 2. Bouchet, 1. Moïse.
Remplaçants : 16. L. Rey, 17. Mackintosh, 18. Foley, 19. Pesenti, 20. Puech, 21. Blanc, 22. Nicot, 23. Adriaanse.