Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : le leader Bordeaux-Bègles au menu des fêtes pour la Section Paloise

-
Par , France Bleu Béarn

Pour passer en 2020 un peu plus sereinement, la Section Paloise (12e) doit battre l'Union Bordeaux-Bègles (1ère) ce dimanche au Hameau (15h45).

Lors du premier match de l'année, la Section avait fait plier l'UBB 40-23 au Hameau.
Lors du premier match de l'année, la Section avait fait plier l'UBB 40-23 au Hameau. © AFP - © Iroz Gaizka

Pau, France

La Section Paloise va boucler 2019 comme elle l'avait commencée : au Hameau face à l'Union Bordeaux-Bègles. Le 5 janvier dernier, les Béarnais avaient mis fin à une disette de trois mois sans victoire en battant une UBB (4e à l'époque) avec bonus offensif, 43 à 20. Comme il y a presque un an, les Vert et Blanc sont 12e avant ce match, mais la différence est côté girondin où l'arrivée de Christophe Urios a métamorphosé un collectif pour la première fois de son histoire leader du Top 14.

Quentin Lespiaucq avant Section Paloise / UBB : "Pas de complexe d'infériorité à avoir"

Préparation écourtée

La préparation de cette rencontre pourtant importante a été tronquée par les fêtes. Les joueurs, battus au Stade Français (21-18), ont eu quatre jours de repos pour passer Noël au calme avant de se retrouver vendredi au centre Macron pour le premier de leurs deux seuls jours d'entraînement avant la rencontre. "C'est compliqué de tout régler en deux fois une heure et quart d'entraînement, donc on a essayé de simplifier au plus" détaille le capitaine Quentin Lespiaucq en prenant le cas précis de la touche, encore défaillante à Paris, quand dans le même temps l'UBB affiche le meilleur contre du championnat. Les Girondins sont arrivés ce vendredi en Béarn, pour se mettre au vert, en ayant connu eux aussi une semaine forcément particulière avec ce statut de leader à digérer.

Moins de préparation mais une recette simple à appliquer, la même qu'au Stade Français mais en mieux, avec notamment un défense bien en place à confirmer, et des coups à jouer sans tenter de folies. "On sait que si on joue à la « baballe » contre eux on se fera forcément contrer" prévient le 3/4 centre Alexandre Dumoulin, l'UBB a inscrit 10 de ses 34 essais en contre, c'est la meilleure équipe du championnat en la matière. Comme depuis le début de saison, la Section pourra notamment compter sur Martin Puech, toujours semaine après semaine le meilleur plaqueur du Top 14 (181 réussis).

La plus belle affluence de l'année au Hameau

Pour ce match d'entre-deux-fêtes, la Section va évoluer dans un stade bien garni. Plus de 14.000 personnes seront présentes au coup d'envoi, promettant d'ores et déjà la meilleure affluence de l'année civile 2019. La meilleure ambiance ? Cela reste à voir. Julien Fumat, à la Section depuis 15 ans et particulièrement bien placé pour observé les soubresauts du club, aimerait sentir le public encore plus supporter : "Ce serait cool si ça poussait un peu derrière, je comprends les gens, mais contre Toulon à un moment, c'était plat... Le match était chaud, il fallait qu'on revienne, alors il ne faut pas toujours attendre qu'une bonne action se passe, quand on est dans le dur, dans les séquences défensives, le public doit être là aussi, parce que quand ça pousse derrière ça fait plaisir. On ne peut pas haranguer le public, on ne peut pas faire chauffeur de salle et jouer au rugby... Je sais que c'est nous sur le terrain qui donnons le « la », mais je pense que ça peut venir des deux côtés". Le message est passé...

La Section sait aussi que ce match, s'il est remporté et que les Béarnais enchaînent ensuite face à La Rochelle (le 4 janvier, encore au Hameau), la deuxième partie de saison pourrait s'éclaircir. "Si tu bascules sur du positif sur ces deux matchs, tu peux jouer Brive ensuite pour accrocher le milieu du haut du tableau" avoue Fred Manca. Une formule alambiquée pour dire que la Section peut s'offrir un sacré bol d'air, déjà en battant l'UBB. Qu'importe la manière, la Section ne se préoccupe pas de ça, et compte bien se focaliser sur l'essentiel : "La victoire avant tout, le spectacle je m'en fous un peu tant qu'on gagne à la fin" résume Quentin Lespiaucq.

Section Paloise / UBB, c'est à vivre en intégralité ce dimanche dès 15h15 pour l'avant-match avec France Bleu Béarn !

Les équipes

Section Paloise : 15. Malié ; 14. Fumat, 13. Dumoulin, 12. Vatubua, 11. Pinto ; 10. Hastoy, 9. Daubagna ; 7. Puech, 8. L. Whitelock, 6. Waqaniburotu ; 5. Metz, 4. Ramsay ; 3. Adriaanse, 2. Lespiaucq (cap), 1. Fisi'ihoi.
Remplaçants : 16. L. Rey, 17. Moïse, 18. Delannoy, 19. Erbani, 20. Marques, 21. Taylor, 22. Septar, 23. Hamadache.

UBB : 15. Ducuing ; 14. Cordero, 13. Dubié, 12. Lamerat, 11. Connor ; 10. Jalibert, 9. Lucu ; 7. Woki, 8. Higginbotham, 6. Gorgadze ; 5. J. Marais, 4. Cazeaux ; 3. Cobilas, 2. Maynadier, 1. Poirot.
Remplaçants : 16. Dufour, 17. Ravai, 18. Tutaia, 19. Diaby, 20. Gimbert, 21. Botica, 22. Radradra, 23. Kaulashvili.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu