Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : la Section Paloise veut confirmer face au Racing mal en point

-
Par , France Bleu Béarn

Après avoir ramené cinq points de deux déplacements périlleux, la Section Paloise retrouve le Hameau ce dimanche (12h30) pour recevoir un Racing 92 en difficulté. L'occasion de s'installer solidement dans le haut du classement du Top 14.

Colin Slade va devoir à nouveau se montrer solide face au Racing.
Colin Slade va devoir à nouveau se montrer solide face au Racing. © Maxppp - David Le Déodic

Pau, France

Charly Malié a remis au goût du jour l'expression "défaite encourageante" cette semaine pour revenir sur la prestation de la Section à Toulouse, même s'il s'est vite empressé de préciser : "Je suis compétiteur et je n'aime pas cette expression". Reste que la formule, un poil bateau peut-être, résume tout de même bien le fait que dans le contenu, le niveau affiché par les Béarnais (3e) chez le champion doit permettre d’enchaîner ce week-end, avec en face un Racing 92 (13e, 4 défaites en 5 matchs) un peu à côté de ses crampons en ce début de saison.

Quentin Lespiaucq : "Le moment de les prendre"

Continuer de faire confiance à la structure

Le plus flagrant dans ce qui a permis à la Section de ramener 5 points de Clermont et Toulouse, c'est le jeu proposé par les Béarnais, qui ont osé, multiplié les passes et les temps de jeu pour parvenir à leurs fins. Le signe que le projet de jeu est de mieux en mieux assimilé par les Vert et Blanc. "Après quatre ans à évoluer avec le même système, il fallait un peu de temps pour s'imprégner du nouveau, reconnait l'arrière palois Charly Malié, on fait confiance à la structure, on voit que c'est efficace". "N'oubliez pas que nous ne sommes qu'à la 6e journée" ajoute le co-manager de la Section Fred Manca pour qui le meilleur est encore à venir. Selon les chiffres de la Ligue, la Section est la 3e équipe du championnat à jouer le plus à la main depuis le début de la saison, mais aussi l'équipe qui occupe le plus le camp adverse, autant de signes clairs des consignes de jeu.

Charly Malié : "Nos deux derniers déplacements nous ont rassurés"

Les Béarnais ont également parfaitement conscience du danger que représente la réception du Racing 92, même si l'équipe francilienne sera amputée ce week-end d'une quinzaine de joueurs (lire plus bas). L'an dernier la victoire face au Racing, lors de la 23e journée, avait été vécue comme celle annonçant le maintien des Palois, "nos oppositions sont toujours belles mais compliquées", a résumé Fred Manca, aussi méfiant qu'à l'accoutumée.

Lespiaucq, Hamadache et Erbani intègrent le XV, Pourailly les 23

Douze joueurs titulaires à Ernest-Wallon la semaine dernière vont enchaîner.Les trois changements ont lieu devant, Malik Hamadache, auteur d'une bonne entrée à Toulouse, est titulaire, alors qu'en 3e ligne, Antoine Erbani récupère le couloir. Enfin le capitaine Quentin Lespiaucq fait son retour, repoussant Lucas Rey sur le banc. Sur le banc, Bastien Pourailly signe sa première feuille de la saison en l'absence d'Atila Septa, blessé pour deux mois.

Fred Manca : "On connait le prix d'une défaite à domicile"

Côté francilien une quinzaine de joueurs font défaut pour cause soit de Coupe de monde soit de blessure, de quoi composer une équipe qui aurait de l'allure : Gogichashvili, Chat, Gomes Sa, Le Roux, Nakarawa, Lauret, Joseph, Sanconnie, Machenaud, Russell, Vakatawa, Trinh-Duc, Thomas, Dulin ou encore Tameifuna, Ben Arous et Volavola. Reste que l'équipe alignée par Laurent Travers – seul aux manettes depuis le départ de son compère Laurent Labit qui a rejoint le XV de France – est solide, avec notamment le meilleur preneur de balles en touche, Baptiste Chouzenoux, l'animateur Teddy Iribaren ou encore le redoutable finisseur Juan Imhoff.

Section Paloise / Racing 92 c'est à vivre ce dimanche, dès midi pour l'avant-match, avec France Bleu Béarn !

Teddy Iribaren va retrouver, avec plus ou moins de plaisir, la Section Paloise ce dimanche. - Maxppp
Teddy Iribaren va retrouver, avec plus ou moins de plaisir, la Section Paloise ce dimanche. © Maxppp - David Le Déodic

Les équipes

Section Paloise : 15. Malié ; 14. Fumat, 13. Dumoulin, 12. Stanley, 11. Votu ; 10. Slade, 9. Marques ; 7. Tagitagivalu, 8. Erbani, 6. Puech ; 5. Metz, 4. Ramsay ; 3. Hamadache, 2. Lespiaucq (cap), 1. Pointud.
Remplaçants : 16. L. Rey, 17. Calles, 18. Marchois, 19. Ugena, 20. Daubagna, 21. Hastoy, 22. Pourailly, 23. Boughanmi.

Racing 92 : 15. Zebo ; 14. Dupichot, 13. Paris, 12. Chavancy (cap), 11. Imhoff ; 10. Gibert, 9. Iribaren ; 7. Chouzenoux, 8. Claassen, 6. Tanga ; 5. Palu, 4. Do. Ryan ; 3. Oz, 2. Baubigny, 1. Kakovin.
Remplaçants : 16. Le Guen, 17. Kolingar, 18. Bird, 19. Diallo, 20. Hidalgo-Clyne, 21. Diaz Bonilla, 22. Laborde, 23. Colombe.

Choix de la station

France Bleu