Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : la victoire face à Agen ou la migraine pour la Section Paloise

vendredi 1 mars 2019 à 17:50 Par Damien Gozioso, France Bleu Béarn

La Section Paloise reçoit Agen ce samedi (18 heures) au Hameau. Une victoire éloignerait le spectre d'une lutte acharnée pour le maintien.

Thibault Daubagna et le reste des Palois savent qu'ils n'ont plus le droit à l'erreur face à Agen.
Thibault Daubagna et le reste des Palois savent qu'ils n'ont plus le droit à l'erreur face à Agen. © AFP - Iroz Gaizka

Cette semaine de préparation du match face à Agen a démarré par un coup de gueule, accompagné d'un recadrage, et c'est le président Bernard Pontneau qui s'en est chargé via un communiqué. La défaite à l'allure de déroute à Toulon, où certains ont manqué d'implication, a également déçu le manager Simon Mannix qui l'avait dit après le match. Le message est passé assure le groupe au moment de recevoir un adversaire direct – Agen est 12e, à 4 points de la Section – et alors que la lutte pour le maintien devient un objectif concret.

Nicolas Godignon : « Ça doit être excitant ce genre de confrontation »

Évacuer pression et frustration

Plus question de se voiler la face côté palois. Il y a quelques semaines encore, après les deux succès face à l'UBB et l'USAP, certains voulaient encore croire en une fin de saison en boulet de canon et au bout, une bonne surprise ou un miracle. Désormais le mot « maintien » n'est plus tabou. « On est en plein dedans, confirme sans hésiter l'entraîneur des avants Nicolas Godignon, il ne faut pas se tromper. Nous avons gagné les deux confrontations face à Perpignan, gagner les deux contre Agen nous permettrait de prendre encore plus d'assise sur ce maintien ».

« Aujourd'hui, est-ce qu'on a vraiment plus la pression qu'eux ? » interroge toutefois Godignon, manière aussi de donner la réponse. Parce que tout ne sera pas terminé après ce match, parce que pour l'heure Grenoble (13e) a toujours neuf points de retard sur les Vert et Blanc, et que les Isérois viendront eux aussi au Hameau lors de l'avant-dernière journée. Néanmoins reste aussi la volonté d'effacer les prestations bien ternes des dernières semaines : « Ça me fait chier et ça me touche, parce que beaucoup de gens rigolent et crachent sur la Section aujourd'hui et j'ai envie de changer cette image là, qu'on redevienne l'équipe qui faisait peur ces dernières saisons » avoue l'arrière Charly Malié.

Un Hameau à reconquérir

Le « hic » qui pourrait venir contrecarrer toutes ces déclarations de bonnes intentions, c'est qu'à domicile la Section est loin d'être souveraine cette saison. Déjà cinq défaites, c'est le pire bilan à domicile, exception faite de Perpignan. « C'est trop facile de venir gagner chez nous », reconnait sans mal l'arrière Charly Malié, « les équipes pointent un peu plus le match à Pau et mettent plus d'intentions » ajoute le pilier Thomas Domingo. Mais pour autant : « Il n'y a pas la pétoche, simplement on est plus vigilant à ce sujet » assure Domingo. D'autant que la Section n'a pas oublié la défaite à domicile de l'an dernier face au SUA (33-22), lourde de conséquence elle avait privé les Béarnais de phases finales. « Le staff n'a pas insisté là-dessus, ajoute encore Domingo, mais c'est sûr qu'entre nous, certains l'ont encore en travers de la gorge ».

Thomas Domingo : « Il n'y a pas la pétoche »

Pour ce match, le Néo-Zélandais Colin Slade – sur le banc mais pas sollicité à Toulon – est à nouveau titulaire. C'est le cas aussi de Thomas Domingo au poste de pilier gauche. En 2e ligne alors que Ramsay, Metz et Delannoy sont blessés, et Foley suspendu, Baptiste Pesenti va retrouver « la cage » aux côtés de Dan Malafosse. Sur les ailes, place aux jeunes avec Marvin Lestremau et Vincent Pinto, alors que Charly Malié va retrouver son poste à l'arrière.

Section Paloise / SU Agen, c'est à vivre dès 17h30 pour l'avant-match sur France Bleu Béarn !

Les équipes

Section Paloise : 15. Malié ; 14. Pinto, 13. Stanley, 12. Vatubua, 11. Lestremau ; 10. Slade, 9. Daubagna (cap) ; 7. Habel-Kuffner, 8. Armitage, 6. Mowen ; 5. Malafosse, 4. Pesenti ; 3. Adriaanse, 2. Lespiaucq, 1. Domingo.
Remplaçants : 16. L. Rey, 17. Calles, 18. Erbani, 19. Butler, 20. Le Bail, 21. Hastoy, 22. Nicot, 23. Hamadache.

SU Agen : 15. Laporte ; 14. Rokoduru, 13. Heriteau, 12. Berdeu, 11. Masilevu ; 10. McIntyre, 9. Abadie ; 7. Briatte, 8. Tanga, 6. Jegerlehener ; 5. Marchois, 4. Murday (cap) ; 3. Ryan, 2. Bosch, 1. Phelipponeau.
Remplaçants : 16. Ngauamo, 17. Tetrashvili, 18. Zafra, 19. Hocquet, 20. Januarie, 21. Lamoulie, 22. Vaka, 23. Bethune.