Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby
Dossier : Top 14 : résultats, classement et calendrier

Top 14 : laminé à Agen, Brive "peut fermer sa gueule" et oublier les phases finales

-
Par , France Bleu Limousin

Le CA Brive, inexistant, s'est lourdement incliné 37 à 19, ce samedi soir, sur la pelouse d'Agen, dernier du Top 14. Face à de vaillants Lot-et-Garonnais promis à la relégation, les Brivistes sont passés à côté d'un rendez-vous qui pouvait leur ouvrir les portes d'une fin de saison dorée.

Guillaume Ribes ne mâche pas ses mots après la gifle reçue à Agen
Guillaume Ribes ne mâche pas ses mots après la gifle reçue à Agen © Radio France - Nicolas Blanzat

Agen, France

Brive a définitivement dit adieu, ce samedi soir, à ses rêves d'hypothétique 6e place qualificative aux phases finales du Top 14. En se faisant étriller à Agen 37-19, les Brivistes ont vu leurs derniers espoirs s'envoler dans le sillage d'une performance indigente. Promis à la relégation en Pro D2, Agen a opposé son orgueil et sa vaillance auxquels n'a pas su faire face un CAB absent dans l'engagement et en défense. Les Lot-et-Garonnais l'ont d'ailleurs emportés avec le point de bonus offensif (cinq essais à un). A la sortie du vestiaire Briviste, c'était soupe à la grimace et remise en question totale. Le talonneur Guillaume Ribes a parfaitement résumé l'état d'esprit Corrézien. Entretien.

"Agen rigole, et nous, on peut fermer notre gueule"

France Bleu Limousin : Guillaume, que s'est-il passé ?

Guillaume Ribes : "Au rugby, il faut avoir de l'humilité. Et quand on joue un match de rugby, il faut avoir un peu la peur. Sinon, il arrive ce qu'il est arrivé aujourd'hui. Ce qu'il y a de bien dans le rugby, c''est qu'on peut redescendre sur terre. Si on n'a pas les valeurs de ce sport, on ne gagne pas un match. Aujourd'hui, on n'a pas eu les valeurs du rugby, on n'a pas eu les valeurs du club, on n'a pas eu les valeurs tout court. On ne s'est pas respecté."

"On n'a pas eu les valeurs du rugby, du club"

FBL : Vous êtes-vous vus trop beaux ?

GR : "Non, pas trop beaux. Mais on n'a pas respecté Agen. Eux, par contre, ils nous ont respectés. Ils ont mis leurs valeurs, leur engagement et leur courage. Je les félicite, d'ailleurs, parce que ça n'est pas simple pour eux. Mais, aujourd'hui, ils ont vu que les valeurs d'un club et d'un groupe ça fait faire beaucoup de choses."

"On a eu espoir [...] là, on remet les pieds sur terre"

FBL : Cela démontre que Brive n'a pas encore de marge de manoeuvre pour prendre un match sans tous les ingrédients ?

GR : "Ca prouve surtout qu'on est à notre place. On a eu espoir de viser la 6e, 7e ou 8e position. Au moins, maintenant, on est à notre place. On finira entre 8e et 10e. L'an dernier, on s'est sauvé au dernier match et on remet les pieds sur terre aujourd'hui, même si on a rêvé un peu en début de saison. On n'a pas su tenir ça sur le championnat. Cela dit, on va tout faire pour finir le mieux possible et avoir un peu plus de valeurs qu'on en a eu aujourd'hui."

"On remet les pieds sur terre même si on a rêvé un peu en début de saison"

"Faire des réunions, c'est beau, mais les preuves, elles ne sont pas dans la presse"

FBL : Vous avez raté beaucoup de plaquages. Comment l'expliquez-vous ?

GR : "Quand tu ne mets pas de courage et d'engagement sur un terrain de rugby, il se passe ce qu'on a connu aujourd'hui. On n'a pas mis ce qu'on devait mettre."

FBL : Pourtant, tout le monde nous a dit que vous ne veniez pas la fleur au fusil...

GR : "Moi, j'ai un beau proverbe qui vient des anciens : "le dire fait rire, le faire fait taire". Aujourd'hui, Agen rigole et nous, on peut fermer notre gueule. Parce que, faire des phrases, et faire des réunions, c'est bien beau, mais les preuves, elles sont sur le rectangle vert. Elles ne sont pas dans la presse ni à la télé."

"Moi, j'ai un beau proverbe qui vient des anciens..."

Thomas Laranjeira ne décolère pas

Thomas Laranjeira n'acceptait pas la prestation du CA Brive, ce samedi. "On avait une belle histoire à écrire", regrette le jeune ouvreur. "On se dit des choses, mais c'était tout le contraire [...] Dans la vie d'un sportif, ce n'est pas souvent que ça arrive des chances comme ça. A nous de nous remettre dans le droit chemin. Ce n'est pas nous, ce n'est pas l'état d'esprit depuis qu'on est remonté de Pro D2. J'espère qu'on va réagir."

T. Laranjeira : "Pas l'état d'esprit depuis qu'on est remonté de Pro D2"

"On s'est tiré une balle dans le pied, on a crevé le ballon de l'illusion"
- Nicolas Godignon, manager de Brive

Le manager du CAB, Nicolas Godignon, était lucide sur la prestation des siens. "On passe à travers. On s'est trompé d'objectif peut-être. Ce n'est pas au niveau de ce qu'on peut espérer d'une équipe qui a l'ambition de se qualifier. C'est une vraie remise en question. On va remettre les mots sur nos maux. Si on ne peut pas accrocher ces places, c'est qu'on ne les mérite pas. On s'est tiré une balle dans le pied sur notre fin de saison, là on a juste crevé le ballon de l'illusion."

Godi: "On s'est trompé d'objectif peut-être, c'est une vraie remise en question"

Choix de la station

France Bleu