Rugby DOSSIER : Toute l’actualité du Top 14

Top 14 : les résultats et le classement de la 7e journée

Par Germain Arrigoni, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu vendredi 30 septembre 2016 à 17:00 Mis à jour le dimanche 2 octobre 2016 à 22:51

L'ASM a repris le fauteuil de leader du Top 14 lors de la 7e journée
L'ASM a repris le fauteuil de leader du Top 14 lors de la 7e journée © AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Clermont a dominé Castres samedi pour reprendre la tête du Top 14 après la défaite de La Rochelle sur la pelouse du Stade Français. Toulon a dominé Montpellier au stade Vélodrome dimanche en clôture de la 7e journée.

Programme et résultats de la 7e journée

Ecoutez en direct le match de l'équipe de votre choix avec les commentaires de France Bleu

Clermont reprend le fauteuil de leader à La Rochelle

Clermont a repris la tête du Top 14 après sa victoire à domicile face à Castres (29-19). Battus pour la première fois de la saison dimanche à Toulon (23-21), les Auvergnats prennent grâce à ce succès deux longueurs d'avance sur les Rochelais, qui se déplacent dimanche au Stade Français. Mais l'ASM a été toutefois accrochée une période au Michelin par les Castrais, qui menaient de deux longueurs à la pause (13-11). Réduits à quatorze après le carton jaune infligé à Caminati pour un plaquage haut sur Aurélien Rougerie (64e), les Castrais, qui restaient sur deux victoires à domicile face à Grenoble (46-9) et au Racing 92 (31-23), ont fini de craquer en fin de rencontre en encaissant deux pénalités de Morgan Parra (64e, 72e).

La Rochelle a perdu son fauteuil de leader du Top 14 en s'inclinant de justesse, avec une équipe remaniée, à Paris face au Stade Français (31-26). Les Maritimes ont donc de nouveau cédé leur première place à Clermont, comme il y a deux semaines, et sont encore repartis défaits de la capitale, comme depuis leur remontée dans l'élite en 2013 mais avec le point du bonus défensif. Ils ne sont pas non plus parvenus à refaire le coup de leurs victoires à Castres (26-18) et Grenoble (22-19). Ils en sont pourtant passé tout près, avec une équipe privée de plusieurs joueurs majeurs suspendus (Januarie), blessés (Murimurivalu, Holmes, Kieft, Gourdon) ou remplaçants (Atonio, Barry et Qovu).

Car après un trou d'air pendant les vingt premières minutes de la seconde période, ils ont eu le ballon de l'égalisation, voire de la victoire, face à une équipe du Stade Français qui, au contraire, enregistrait quelques retours bienvenus parmi des lignes arrières (Waisea, Bonneval et Doumayrou). Et était quasiment obligée de renouer avec la victoire après deux défaites en déplacement (à Pau et Toulouse) afin de se replacer dans le haut du tableau. Les Parisiens l'ont donc fait et aborderont un peu plus sereins le derby francilien sur le terrain du Racing 92 samedi prochain.

Toulon et Toulouse se replacent

Le RCT a sans doute lancé sa saison avec sa victoire bonifiée face à Montpellier (28-6) au stade Vélodrome. Face à une équipe du MHR décevante, Toulon a fait la différence grâce à des essais de Guirado (33e), Tuisova (45e) et Gill (79e) ainsi qu'à la botte de Halfpenny (13 points). Le RCT passe devant son adversaire du jour et se replace dans le trio de tête.

Le Stade Toulousain, prochaine équipe à entreprendre le déplacement périlleux en Auvergne dimanche prochain, a lui poursuivi sa remontée au classement en enchaînant un deuxième succès (31-3) face à la lanterne rouge grenobloise, qui lui permet de faire provisoirement son retour dans le wagon de tête (4e). Et même si l'opposition a été quasi inexistante, les hommes d'Ugo Mola, qui ne s'étaient pas franchement rassurés face au Stade Français (23-18), ont cette fois retrouvé leurs vertus offensives en décrochant le bonus grâce à quatre essais signés Galan, Médard, Talalelei Gray et Fritz.

Le Racing voyage encore à vide, l'UBB piège Pau

Le champion de France n'arrive décidément pas à démarrer en ce début de saison. Le Racing 92 a concédé une quatrième défaite en sept journées, la deuxième consécutive, sur le terrain du CA Brive (22-16). Les Franciliens, privés de Dan Carter, ont payé leur indiscipline au prix fort, avec cinq pénalités passés par l'arrière briviste Gaëtan Germain. Les Racingmen n'ont toujours pas remporté le moindre match à l'extérieur cette saison et restent englués dans le milieu de tableau. Les Corréziens s'accrochent aux places de barragistes.

Bordeaux-Bègles, en quête de sa première victoire à l'extérieur pour se racheter de sa défaite à domicile face à Montpellier après avoir commis le coup parfait à Pau (30-28). Grâce à un essai de Romain Lonca (77e), transformé par Lionel Beauxis, les hommes de Raphaël Ibanez ont fini par renverser définitivement une rencontre indécise qu'ils ont dominée jusqu'à la mi-temps (17-12) avant de laisser filer les Palois, portés par la réussite de leur buteur Tom Taylor.

La Section (8e) peut avoir des regrets alors qu'elle avait en ligne de mire le Top 6 après sa victoire sur le fil à Grenoble (39-38) il y a une semaine. Et au lieu de s'ancrer dans le peloton de tête, elle grille un deuxième joker à domicile après sa défaite face à Toulon, ce qui pourrait fortement la handicaper à l'heure des comptes.

L'Aviron bayonnais a lui eu très chaud à Jean-Dauger face à Lyon et ne doit le match nul (22-22) qu'à une pénalité en toute fin de rencontre de Lagarde (78e). En prenant seulement deux points, les Basques restent englués dans la zone rouge et peuvent déjà se faire du souci en vue du maintien après n'avoir remporté qu'un match sur quatre à domicile (1 victoire de prestige face à Toulon, 2 nuls, 1 défaite).

avec AFP

Le classement

  - Aucun(e)
- LNR

Retrouvez tout le calendrier des matches aller et retour du Top 14